Photos & vidéos

Tits-percing-gpJe souhaite publier prochainement sur ce blog photos et vidéos concernant le plaisir des tétons au masculin.

Tous à vos smarphones et caméras pour m’envoyés vos plus belles scènes  ! 

 

 

 

La marche à suivre :

> Pour les photos : envoyez moi vos plus belles photos de tétons par mail à mark(at)nipple-gay.com- ( remplacez le « at » par @ )

  • Type de photos souhaitées : buste, pecs, gros plan de vos tétons en érection après une petite séance de travail, ou pourquoi photo prise au cours d’une séance solo ou avec un partenaire )
  • Pas de photos de sexe  – on s’arrête à la ceinture – Visage facultatif –
  • Format .jpeg – taille de fichier permettant un envoi par mail.
  • N’oubliez pas de mentionner votre prénom, votre âge, et la ville où vous habitez ( ça favorise les contacts éventuels 😉 Elles seront toutes publiées prochainement dans une galerie photos.

> Pour les Vidéos :

  • Type de vidéos : vos séances de travail tétons – afin de partager aussi bien vos techniques pour les développer, les rendre plus sensibles – mais aussi vos fabuleux orgasmes avec ou sans accessories ( et surtout avec le son !!!).
  • Durée : 2/3 mn maxi ( prenez le moment le plus fort ou faites un montage si vous savez faire  )
  • Conseils : Si vous vous auto filmez, posez votre smartphone ou caméra sur un support stable comme un meuble et le plus près possible de vous – on veut voir et entendre  !!
  • Publication prochaine sur la chaine You Tube de Nipple-Gay.com

2 moyens de m’envoyer vos vidéos :

  1. Vous publiez directement votre vidéo sur You Tube ( en anonyme, sans avoir besoin de créer une chaine ) et vous m’envoyez par mail le lien You Tube pour accéder  à votre vidéo à mark(at)nipple-gay.com- ( remplacez le « at » par @ )
  2. Si publier une vidéo sur You Tube doit vous prendre 3 heures … Envoyez moi un mail et je vous indiquerai comment me faire  parvenir votre vidéo.

=> Tous à vos appareils, le blog entre dans une nouvelle dimension 😉

Mark

 

48 réflexions au sujet de « Photos & vidéos »

  1. je cherchais un site concernant le jeu des tétons !!!dis moi que je l’ai enfin trouvé…
    je t’enverrai des photos plus tard car je voudrais des belles pour te montrer mon travail mais j’ai du mal à trouver des partenaires .A bientôt j’espère et bravo pour ton site.

  2. j’ai eu une operation de la prostate qui enleve erection mais je me branle et j’ejacule de lurine le travail de mes tetons me permet de jouir plus vite ils sont durs je les ai travailles et les pointes sont sensibles

  3. Voilà 3 mois que je me travaille les tétons, comme vous l’avez conseille , caresses pincement, torsion etirage et ils sont devenus très sensible et très dur. Je me régale par mes sensations, maintenant ne voudrais un partenaire pour s’occuper de moi !!! Paris 13.

  4. Salut
    J’adore le travail des tétons et j’aimerais trouver un partenaire qui m’amène à l’orgasme rien qu’en travaillant mes tétons, je suis musclé et bien dessiné, aréoles larges, roses et rasées,

  5. j ai un certain age 70 ans allure  » jeune  » et j adore le travail des mamelons qui me sont hypersensible je suis a nice

  6. Bonjour je suis Olivier, je suis un « tétonsphile » convaincu, je fais des bonds de plaisir dès qu’on me les effleure, pour moi c’est LE plaisir que tout mon corps attend, et je me surprends souvent à avoir la main glissée sous ma chemise, parfois même en public. C’est toujours une extase, j’arrive presque à jouir avec cela seulement, mais … où trouver des partenaires ? Je suis prêt à faire des kms pour ce plaisir là, et pour le partager…
    J’habite entre Chartres et Le Mans, mais je peux facilement venir à Paris

    • Salut Olivier !!
      Encore mieux que la main glissée sous une chemise pour caresser un téton en chaleur, que penses tu du plaisir d’un téton électrisé après un long moment de plaisir solitaire – ou mieux encore à deux – qui frotte sur une chemise ou un tee shirt un peu ceintré, le jour d’après … Hummmmmm Nous sommes tous des drogués au plaisir des tétons :  » tétonphiles » j’adore !!

    • Oui c’est exactement ce que je ressens aussi… depuis près de 40 ans maintenant… Un plaisir qui est toujours vif, renouvelé, qui rajeunit infiniment plus qu’une pénétration… C’est le jardin secret des hommes qui ont du sens… et des sens !

  7. Hello,
    Enfin un lieu consacré au plaisir par les tétons !!!
    Je travaille régulièrement les miens, je peux tout à fait faire part de ce que je ressens lorsque je les « utilise ».
    Ron

      • Bonjour Mark,
        C’est un peu par hasard que j’ai découvert le plaisir par les tétons.
        Mes tétons ne sont pas très larges mais ont toujours un peu pointé en avant, surtout sous l’effet du froid. Un jour, après une douche fraîche (ce qui est très stimulant), je me suis vigoureusement séché et en passant le tissus un peu rêche de ma serviette sur mes pointes, celles-ci on réagi. Du coup, j’ai eu l’idée de les pincer et comme cela me faisait plaisir, je l’ai fait chaque matin.
        C’est comme ça que tout a commencé. Des pincements, je suis passé ensuite aux ventouses pour les faire gonfler. La première fois, j’ai été époustouflé de voir à quel point ils pouvaient gonfler. Au fil du temps, j’ai appris à découvrir les sensations que pouvaient m’apporter mes tétons et ai développé un contrôle de mon sexe grâce à eux, c’est ce que j’explique dans un post sur une autre rubrique de ce blog génial.

  8. Bonjour,
    Je viens de découvrir ce plaisir exquis……!!!
    J’ai toujours été très sensible des tétons qui se dressaient à la moindre de mes solicitations.
    Depuis près d’un mois je les travaillent et je prends de plus en plus de plaisir.
    Je viens de commander des petites pinces et pour l’instant j’utilise deux seringues de 60 cc en aspiration environ 5 mm.
    Après chaque travaille mes tétons restent dressés et cette douleur se transforme un plaisir qui ne fait que grandir.
    ils font presque 7 mm et sont plus volumineux!!!!
    Jouir simultanément analement est fabuleux….Hummm!!!

    • Super tu vas vite devenir accroc au plaisir des tétons ! Prudence quand même avec les pinces et les seringues. Laisse bien récupérer tes tétons entre deux séances et n’hésite pas à tartiner de crème Biafine ou de vaseline après une séance trop intense pour éviter la formation de corne 😉

  9. Bonjour, j’ai 50 ans, j’ai découvert ce plaisir vers la vingtaine, je ressentais souvent du plaisir lorsque je frolais mes tétons avec un vêtement où autre..je refusais ce plaisir pensant ne pas être « normal »…mais un beau jour, je décidais de m’y consacrer, quotidiennement je les caresse, je les sent durcir et me procurer un plaisir inimaginable, plusieurs éjaculations ont suivis mes caresses régulières, des explosions terribles ! j’en ai fait part à plusieurs de mes conquêtes féminines, elles m’ont toutes dit que c’était une chance, et je partageais souvent ce plaisir avec certaines, elles adoraient me têter…je suis vraiment heureux de tomber sur ce blog et de partager avec d’autres adorateurs du téton, j’aimerais vraiment échanger avec vous !

  10. À 44 ans, j’ai découvert le plaisir de me stimuler les tétons il y a relativement peu longtemps. Mieux vaut tard que jamais mais je regrette néanmoins de ne pas m’y être mis auparavant. Quelles incroyables sensations! En relativement peu de temps et sans accessoire, mes tétons sont devenus très beaux, hyper sensibles aux caresses et j’ai même réussi à atteindre des orgasmes assez intenses, que je qualifierais de fantastique, et, même encore là, je trouve le mot plutôt faible. C’est rendu que j’effleure à peine mes tétons que je me mets à durcir comme du fer. Merci pour ce blogue. C’est grâce à lui que je me suis mis à cette pratique.

  11. Bonsoir à tous, je ne peux envisager de plaisir sans me caresser me titiller les tétons. Ils se rappellent à moi ‘ importe où,’ importe quand et c est un appel irrésistible pour m abandonner totalement à la jouissance. Je cherche un mec pour partager ce plaisir intense. Dans le Var ou le 13 ou plus loin. C est si bon.

  12. Hello merci pour ton blog vraiment formidable de voir le nombre de personnes qui ont tant de plaisir à titiller leurs tétons.
    J’y y pris goût voici 4 ans et que du bonheur comme Mark je déconseille les pinces etc la corne pousse très vite, sinon il faut attendre au moins quelques semaines avant qu’ils retrouvent leurs souplesse.
    Bonne année tétonique à toutes et tous amitiés François (sourisgrise8@gmail.com)

  13. Bonjour,

    Merci pour ce blog super intéressant et tous ces bons conseils. Je me suis initié au plaisir des tétons depuis quelques temps. J’ai 55 ans et comme je suis très sportif j’ai des pectoraux avec de jolis tétons que j’ai un peu développés avec une pompe aspi venin. C’est là que j’ai découvert ce plaisir intense. Je me caresse les tétons souvent ou les pince un peu, ça me mets dans des états pas possibles, mais jusqu’à maintenant je n’ai jamais réussi à jouir par ce moyen. Je suis de Rennes et j’aimerais bien trouver un partenaire de préférence plus jeune pour tenter l’expérience ! Si cela intéresse quelqu’un voici mon adresse mail : grgoiredesalus@yahoo.fr
    Merci et à bientôt 🙂

  14. Bonjour Mark, et bonjour à tous,
    Je veux te remercier pour ton blog, car il y a encore trop peu d’initiatives comme la tienne.
    Pour ma part j’ai rencontré 1 mec depuis plus d’1 mois (enfin pour être plus précis nous nous sommes déjà vu pour 1 plan il y a 4 ans, bref nous nous sommes retrouvés), avec de superbes tétines, à faire rêver les fans ( 5 cm). Depuis la première rencontre, je fantasmais avoir les mêmes, je me suis ainsi mis à me stimuler les miennes, mais certes épisodiquement…
    Depuis plus d’1 mois j’ai décidé qu’il en serait autrement, j’ai donc pris le parti de ressortir mes ventouses et mes élastiques. A l’origine mes tétons sont souples, (trop?), pas super développés (en taille), le téton proprement dit est rentré s’il n’est pas stimulé.
    Je commence la séance par le port des ventouses environ 20 min, puis retire les ventouses pour mettre les élastiques ( des crazyloom), là je les porte au maximum, jusqu’à ne plus pouvoir les endurer (sensation de brûlure et de tiraillement), sous les vêtements c’est plus discret à porter…
    Au bout d’environ 1 heure de ce traitement, je termine depuis peu par 1 nouvelle séance de ventouses (également 20 min). Aujourd’hui, donc après avoir repris les exercices de stimulation, mes seins se développent ENFIN !!!
    Je fais ces séances à raison de 2 fois par jour. En plus de se développer ils deviennent également plus sensibles et quand mon mec joue avec c’est 1 régal. Dans les témoignages, j’ai aussi relevé que le regard du partenaire est important, OUI c’est vrai, l’intensité du regard est primordial, la douleur et le plaisir sont intimement liés, nous ne sommes pas adepte du SM non plus mais nous sommes convaincus qu’1 coté maso sommeille dans chacun de nous (à plus ou moins d’intensité).
    1 question cependant persiste, avec mon « traitement », le résultat serat-il permanent?
    Mon but n’est pas de faire 1 copié/collé mais que mes tétons ressortent environ de 3 cm en permanence, je ne sais pas si je prends la « bonne » méthode s’il y en a une 1 qui prévaut, mais c’est la mienne.
    Merci de m’avoir lu, de vos avis et réponses.
    Franck,

    • Bonjour Franck !
      5cm , 3 cm … ne m’en veux pas mais à part considérer que les gays sont obsédés par la taille 😉 j’ai toujours observé que, concernant les tétons, la taille est l’ennemi du plaisir. Les petits tétons – à condition qu’ils ressortent un minimum pour être manipulables – sont souvent les plus sensibles. Une raison simple: le téton hors norme est souvent la conséquence d’un développement en mode accéléré utilisant tout l’arsenal: pinces, ventouses, élastiques et autres créations maisons … Je le dis et je le répète sur ce blog, je ne recommande pas ce genre de pratiques. Un gros téton est souvent un téton qui s’est épaissi et durci en se protégeant de l’agression que toute cette quincaillerie lui a fait subir. Résultat une perte progressive de sa sensibilité ce qui oblige à le stimuler de plus en plus fort en allant vers le SM. Je respecte les mecs branchés SM mais il faut juste savoir ce qu’on recherche. Pour moi le plaisir des tétons, tel que j’en parle sur ce blog et sur le nouveau site que j’ai lancé https://www.massage-gay-paris.com/massage-tantrique-gay-massage-tetons.html , c’est la recherche d’un état de lâcher prise et de transe extatique: le fameux orgasme multiple des tétons. Cela n’a rien à voir avec le plaisir SM. Le SM recherche le plaisir dans la douleur. L’orgasme multiple des tétons s’obtient par à une stimulation d’intensité variable des tétons. On cherche à repousser progressivement et en douceur les limites de la douleur pour étendre l’amplitude du plaisir…

      Pour répondre à ta question: je confirme que si tu continues le petit traitement que tu décris : OUI la taille de tes tétons sera définitive, aucun retour en arrière possible, conséquence: tu seras obligé de les stimuler – pardon de le martyriser – de plus en plus fort pour obtenir le même plaisir, puisqu’ils auront perdu petit à petit leur sensibilité. Mais j’ai cru comprendre que le petit côté SM n’est par pour te déplaire, toi et ton partenaire … hehe Le piège de ce genre de méthode c’est qu’au début, tu le dis très bien, on est content des résultats rapides en terme de sensibilité obtenue donc on fonce et le piège se referme plus tard lorsqu’il est malheureusement trop tard ! Perso, j’aime trop mes tétons pour leur faire subir cela.

      =>> Pour ceux qui veulent à la fois développer la taille et la sensibilité de leurs tétons je renvois à mon article : http://nipple-gay.com/plaisir-des-tetons-chez-les-hommes/ Résultats garantis en 3 mois à raison de 10mn d’entraînement quotidien. Chacun choisira la méthode qui lui convient !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *