Plaisir des tétons chez les hommes : réponse à vos questions !

Plaisir des Tétons chez les hommes, comment s’initier  ? Depuis le récit de mes aventures Balinaises j’ai eu l’occasion de répondre à des dizaines de questions à propos du travail des tétons. Merci pour l’intérêt que vous portez à l’incroyable expérience que je cherche à vous faire partager. Je réponds ici à quelques unes des questions qui me sont les plus fréquemment posées à propos du plaisir des tétons chez les hommes.

 

 » mes tétons sont minuscules et me procurent aucun plaisir quand on cherche à me les travailler, est ce qu’il y a un moyen de les développer ? »

⇨ La sensibilité des tétons ne dépend pas de leur taille : elle se travaille. Ma méthode Balinaise pour développer la sensibilité de tétons « débutants » consiste à leur faire atteindre progressivement un stade érectile par diverses manipulations manuelles permettant au sang de gonfler le téton. Pour ressentir du plaisir avec sa queue, il faut bander c’est exactement pareil avec les tétons : sans érection pas de plaisir ! »

 » Comment faire ressortir mes tétons

⇨ Il faut les travailler tous les jours, pendant 2 à 3 mois. Tu vas rapidement voir des résultats. Pour cela je te conseille d’aller les chercher en les pinçant entre tes ongles et en les étirant. Dès que tu les verras ressortir, tu peux passer à un pincement entre tes doigts en les faisant rouler. Il faut ne pas hésiter à y aller franchement si tu veux provoquer une transformation physique. Attention quand tu commences avec les ongles de ne pas blesser ton tétons car un téton qui saigne régulièrement va se cicatriser en fabriquant de la corne : c’est pas joli et tu perds en sensibilité. N’oublie pas de travailler les 2 en même temps, c’est plus esthétique ;-)

 » Pourquoi faire ressortir ses tétons ? »

⇨ Un tétons plat peut provoquer du plaisir au toucher mais tu m’accorderas que les possibilités sont limitées. Pour pouvoir plus tard connaitre l’orgasme avec tes tétons il faut qu’ils dépassent de 5/6 mm. Tout simplement pour pouvoir être pincé, mordillé, sucé, aspiré, étiré, roulé entre les dents de ton partenaire

 » Comment rendre plus sensible mes tétons ? « 

⇨ Pour développer la sensibilité et surtout le plaisir, il faut réveiller les terminaisons nerveuses qui existent chez chacun d’entre nous. C’est la raison pour laquelle TOUT LE MONDE PEUT CONNAITRE L’ORGASME AVEC SES TETONS Un préambule à ça: le téton représente la part féminine chez un mec. Donc, si tu refoules ta part de féminité , c’est mort pour toi !  On le sait maintenant depuis les recherches en physique quantique: nos pensées influent sur la matière et donc sur notre corps. Donc accepter l’expression des sa part de féminité est indispensable pour ressentir du plaisir avec ses tétons. Ensuite, il convient au début de conditionner ton cerveau pour qu’il associe « toucher de tes tétons  » et plaisir. Je recommande pour cela d’associer un petite branlette en te retenant le plus longtemps possible – au moins 10 mn une fois jour – et c’est pas indispensable d’aller jusqu’à la jouissance  ! L’important est de ressentir et d’amplifier la connexion naturelle qu’il y a entre ta queue et tes tétons. Donc une main pour te branler et l’autre pour travailler en alternance l’un de tes deux 2 tétons. Plutôt sympa comme programme ? Allez action !!

 » Combien de temps pour avoir des tétons sensibles  « 

⇨ Le temps est variable suivant ton assiduité, si tu les travailles un quart d’heure par jour, tu devrais commencer à avoir des résultats au bout de 2/3 mois. La persévérance est la garantie du succès !

« … je suis débutant : combien de séances faut il prévoir pour atteindre l’orgasme dont tu parles dans ton profil ? »

⇨ Il s’agit d’être patient. J’ai mis plusieurs mois avant de ressentir mes premiers frissons … C’est exactement comme avoir de beaux pectoraux, c’est un travail de longue haleine mais le plaisir que tu ressentiras va aller crescendo dès la première séance et crois moi c’est une vraie motivation pour continuer jusqu’à ressentir cette sorte d’ « orgasme sans fin » que j’ai connu à Bali !! Maintenant je suis sûr que les tétons peuvent procurer autant de plaisir que la meilleure des fellations ou pénétrations. L’un n’empêche d’ailleurs pas l’autre ☺ LOL !!

⇨ Je propose aux débutants motivés un parcours initiatique avec des exercices de stimulation à effectuer chez toi entre nos séances !! Et oui y a pas de raisons qu’il n’ y ait que moi qui travaille ! LOL

« … plusieurs mecs ont déjà essayer de me travailler les tétons : en vain. Y a t il des mecs qui ne seront jamais réceptifs au travail des tétons ? »

⇨ Je pensais cela jusqu’à travailler récemment les tétons d’un mec qui avait perdu toute sensibilité à la suite d’une petite intervention chirurgicale. Et bien en 3 séances seulement, ses tétons avaient retrouvé une vraie érection et le plaisir qui va avec. Les tétons masculins sont tous comme morts jusqu’à ce qu’ils soient réveillés par une stimulation adéquate. Il n’y a donc pas de raison anatomique à l’insensibilité définitive de tes tétons, il y a surtout des tétons pas ou mal travaillés ! LOL ☺ Une astuce pour réveiller tes tétons endormis : combiner fellation ou massage de la prostate avec le travail des tétons car il existe une connexion sensitive très forte entre l’anus, le gland et les tétons !

⇨ NB : un petit bémol peut être le mec qui viendrait me voir en étant persuadé dans sa tête que ça ne marchera jamais pour lui : je confirme CA NE MARCHERA PAS !! Tout simplement à cause du pouvoir du mental sur le corps, c’est exactement comme essayer de bander en pensant à sa réunion du lendemain. Les tétons n’échappent pas à cette règle : sans lâcher prise pas de plaisir !!

« … est-il vrai que le travail des tétons est douloureux ? »

⇨ Difficile de répondre tant la frontière est souvent mince entre plaisir et douleur. L’intensité du plaisir que tu ressentiras est proportionnelle à l’intensité de la stimulation qui précède. Il s’agit, en effet, de réveiller toutes les terminaisons nerveuses autour de tes tétons. La clé pour rendre supportable cette stimulation passe par la respiration . Quelques profondes respirations et la douleur s’efface pour laisser place à un plaisir envoutant

« … est ce que tu utilise du matériel genre pinces à seins ? en quoi consiste la méthode dont tu parles ? »

⇨ le seul matériel que j’utilise – uniquement avec les initiés – c’est l’électro ! Parfois j’aime aussi bander les yeux : très efficace pour les mecs qui ont du mal à lâcher prise. Sinon, ma préférence va définitivement pour une stimulation des tétons entièrement manuelle et orale : mes doigts, mes lèvres, ma bouche , ma langue … De temps en temps mes dents pour provoquer comme une très brève décharge électrique immédiatement suivi de longs effleurements et de sensuelles caresses. C’est une alternance de ces différentes séquences qui permet de s’approcher de ce fameux « orgasme sans fin ».

« Tu parles d’un « orgasme sans fin » peux tu décrire ce que tu as ressenti à Bali

⇨ Il s’agit d’une sensation très particulière, tu sens comme si un courant électrique,
Certains mecs à qui je travaille les tétons arrivent même à éjaculer sans même se toucher c’est dire la puissance que la stimulation des tétons peut provoquer !!

 

=> Toi aussi,  pose moi maintenant toutes les questions que tu souhaites sur le plaisir des tétons chez les hommes ! Pour cela, présentes toi rapidement ( prénom, âge, ville + ton expérience tétonesque 🙂   j’aurai plaisir à y répondre en te faisant partager mon expérience , fais le maintenant !!  

229 réflexions au sujet de « Plaisir des tétons chez les hommes : réponse à vos questions ! »

  1. Bonjour,
    je suis tombé sur ce site par hasard (bon pas entièrement par hasard, j’avoue) et je trouve ça super qu’on puisse carrément travailler ce plaisir.
    Moi j’ai découvert ce plaisir depuis ma première relation et depuis je suis de plus en plus curieux. Aujourd’hui, pas de sexe pour moi sans que je me caresse, ou qu’on me caresse surtout, mes tétons!
    J’aimerais connaître plus sur les techniques pour faire travailler mes tétons, je sais pas si je suis débutant ou déjà intermédiaire, mais l’envie d’apprendre est déjà fort présent.
    Merci pour le site!

    Tetoniquement,
    Sam

    • Salut Sam !
      merci pour ton message. Je commence tout juste ce blog et je vais publier prochainement des témoignages de mecs comme toi qui ne peuvent envisager de sexe sans la stimulation de leurs tétons, accompagnés de photos bien sûr 🙂 Envois moi des photos de tes tétons après les avoir bien fait durcir et je les publierai … ca va être cho ce blog !!! => mark(AT)nippple-gay.com

  2. Salut Mark,
    Merci pour ton blog! enfin un endroit ou on lit des vrais temoignages de mecs accros aux tetons.
    Je m appelle Matthieu et j ‘ai 26 ans. Je suis fan d tetons comme vous tous ici. Depuis que je suis ado et en age de me branler, j ai toujours autant travailler ma queue que mes tetons! Plus me tetons en fait…
    Je joins des pix pour que tu puisses les regarder aussi, comme tu peux le voir ils sont assez larges et surtout tres souples. je peux facilement les etirer et les faire passer d un etat gonfle a un etat tres dur , dans les deux cas ils sont super sensibles et je crois que j aime les avoir dans les deux etats. Je trouve ca super sexy quand on voit des tetons gonfles comme deux petites bosses sous un t shirt, aussi bien que des pointes bien dures.
    Je les travaille generalement avec mes doigts et en mettant du gel dessus pour bien les faire briller et glisser dessus avec mes doigts. j ai aussi essaye de les faire gonfler avec un aspi venin mais je les trouve deja bien gros et sensibles comme ca!! j aime aussi me les travailler avec des pinces mais pas trop hard (j ai jamais essaye les pinces crocos car j ai peur que ce soit trop violent pour la chair). J ai eu un partenaire avec qui j ai eu plusieurs plans tetons qui etaient pas mal du tout, surtout il m a fait decouvrir le poppers qui me fait grave partir et qui intensifie les sensatios sur mes tetons….
    La raison pour laquelle je t ecris c est pour beneficier de ton experience. tu dis dans un de tes messages que tu donnes des conseils et des exercises de stimulation pour des mecs motives. Je suis super interesse car meme si je ne pense plus etre un novice dans le plaisir des tetons, j aimerai connaitre d autres techniques et m ouvrir a d autres experiences. Je fais egalement du yoga et de la meditation quotidiennement et suis completement d accord avec ta philosophie des energies.
    J ‘espere pouvoir te lire bientot, j’habite a paris.
    Merci encore pour ton attention et ton blog!
    Mat.

    • Salut Mat et merci pour ton long témoignage. Je partage totalement ton point de vue sur l’importance de développer ses tétons en leur conservant toujours un maximum de souplesse car un téton souple est un téton qui procure une palette infinie de sensations. J’ai eu l’occasion de rencontrer il y a quelques temps un mec avec de très très grosses tétines, genre 20 mm de diamètre dont plusieurs mm de cornes …le genre de tétons capable de pointer sous une doudoune 😉 le mec en était très fier, il m’a expliqué en détails tout ce qu’il avait du endurer pour en arriver là, je vous passe les détails, pinces de plus en plus fortes, crème cicatrisante, pinces crocodiles portées pendant plusieurs heures … et tout ça sans anesthésie LOL J’en avais mal pour lui ! Je lui ai finalement posé la seule question qui compte  » et au niveau sensations comment ça se passe ? » Pour arriver à ressentir du plaisir, il lui fallait trouver un mec qui ose « mordre dedans » … Résultat: faute de partenaires avec une machoire de félin, il prend les plus souvent son pied avec sa caisse à outils … No comment
      Même si la frontière entre douleur et plaisir est souvent mince, je pense que plus un téton devient énorme artificiellement, plus il se protège de l’agression qu’il subit en fabriquant de la corne, moins il devient sensible et plus il faudra le stimuler fort pour commencer à ressentir du plaisir. Et on tombe vite dans un cercle vicieux qui va à l’opposé de l’objectif recherché. Pour moi, ce genre de tétons est un téton mort. C’est juste mon opinion et je respecte totalement les adeptes du SM mais ce n’est pas mon approche du plaisir des tétons et donc pas l’objet de ce blog. J’aime comparer le plaisir que nous procurent nos tétons au plaisir de la vague pour un surfer. Quand on stimule nos tétons, c’est comme une vague qui nous emporte, on décolle, on monte très haut sur cette vague sans savoir où ça va s’arrêter, on fait corps avec elle, on a confiance en son partenaire et puis d’un seul coup on connait l’ivresse de la descente, on se glisser sur la vague, on connait les frissons du lâcher prise total avant de nous laisser à nouveau porter par une autre vague imprévisible. C’est le fameux orgasme sans fin qui peut durer des heures ! A cause de cela, conservons nos tétons vivants !!
      =>> J’attends vos réactions, parlez moi de votre vague à vous, décrivez avec vos mots ce que vous ressentez quand on vous travaille les tétons ?

      • bonjour,
        j’ai les tetons trés …demandeurs ..personne ne s’en ai vraiment occupé et je m’interroge sur mes …limites (s’il y en a ..)
        je suis 2/3 fois par an a legian (bali) , as tu toujours les coordonnées de ton masseur ?

        • Salut Joel ! Il n’y pas de limites dans le plaisir que peuvent te procurer tes tétons. C’est un voyage sans fin qui mènent certain jusqu’à un état de transe. A chaque étape de ce voyage, tu seras surpris par les sensations nouvelles que tu découvriras. On attend avec impatience le récit de tes expériences !

      • moi aussi j adore ce genre de caresses. Pour moi c’est indisociable de l acte d amour a tel point que sans ces caresses je me sens frustré. Les miens ne sont pas spécialement gros mais ils durcissent tres vite et quand on me les caresse je me sens prêt a tout a tel point que j aimerais les voir grossir encore, sans perdre cette sensibilité extreme.

    • Génial tes expériences. J’ai vécu à peu près les mêmes. C’est un plaisir particulier et bien plus fin que celui du seul pénis.
      Julien

  3. Bonjour
    C’est rare de trouver un tel amoureux des tétons
    J’habite Beauvais et viens de temps sur Paris
    J’ai 58a et des tétons de 8 mm hypersensibles
    J’adorerais avoir les yeux bandés et te laisser les exciter des heures durant
    Aimerais tu t’en occuper?
    D’où es tu?

    • Merci Alain pour ton message. J’ai plaisir à partager sur ce blog ma passion pour le plaisir des tétons et interagir avec vous mais l’interaction s’arrête là 😉 J’envisage un forum où vous pourrez échanger entre vous et pourquoi pas vous rencontrer !

    • moi aussi je joue avec mes tetons qui sont trés developpés je tire trés trés fort dessus et cela me fait bander tres fort je mets des pinces a linge puis des pinces crocros en faisant attention de ne pas faire saigner j ai plus de 70 ans et j aime mes tetons

      • Moi aussi, j’ai 70 ans et depuis plusieurs années j’ai découvert le plaisir des tétons.
        Comme toi, de les « travailler » me fait bander très fort et j’utilise les mêmes moyens à l’exception des pinces crocodile pour ne pas les blesser. J’ai découvert des petites pinces à linge en inox qui conviennent parfaitement, savoir : sensation délicieusement douloureuse mais pas trop. Je les retire après une dizaine de minutes el les « boutons » sont aplatis et très sensibles à une action de mes doigts qui les triturent en les étirant et les font rouler.
        La masturbation qui s’ensuit est prodigieuse !
        Pour autant, contrairement à ce que certains affirment, je ne suis jamais parvenu à jouir sans me masturber et ce fantasme m’obsède. Cela peut-il finir par arriver avec plus de temps passé en « tortures » diverses et si oui, lesquelles ?
        Par ailleurs, un garçon que j’ai connu de très près portait un piercing au téton droit. Il me disait que cela le maintenant dans un état d’excitation permanent entretenu par le frottement de la chemise.
        Un autre enfin m’a fait part d’une expérience : son copain d’alors, étudiant en médecine, lui a transpercé les deux tétons avec trois aiguilles à couture chacun. Il aurait alors joui comme jamais mais il n’a pas récidivé car il a souffert pendant plusieurs jours des blessures infligées.
        Je reste à l’écoute de tout ce qui peut être pratiqué en la matière.
        Bisous.

        • Salut ! tout ce que tu évoques est vrai mais pourquoi risquer de blesser tes chers tétons en prenant des risques alors qu’ils te donnent déjà tant de plaisir? Chacun est différent et a sa propre méthode pour prendre du plaisir avec ses tétons. Et quelle importance si tu n’arrives pas à éjaculer en caressant tes tétons ( très peu y arrivent ) et on s’en fout puisque pour moi l’orgasme des tétons est tellement plus puissant qu’une éjaculation. Cherche au contraire à repousser toujours plus loin ton éjaculation et tu seras sur la bonne voie 😉

  4. j aime me tirer trés fort mes tetons je mets des pinces dessus et je tire je bande dur quand je les tire j ain 70 ans et j aime me faire mal en tirant mes tetons

  5. extraordinaire …ce que je ressens et pratique depuis quelques années… les caresses sur les tétons me procurent un plaisir chaque fois renouvelé intense, allant jusqu’à l’extase … les pinces j’adore les mettre et tirer dessus progressivement… alterner avec des caresses parfois de la bougie dessus remettre les pinces sur la chair mise à nu par la cire chaude… mettre chaud puis du froid des glaçons dessus en caresses c’est exquis… jouir des tétons c’est d’un délice … que ,je ne sais trop traduire encore
    ms tétons sont durs avec le froid lorque je me ballade en montagne .. et le simple frottement d’un tissu un peu serré les excite au plus haut point… ma maîtresse joue avec mes tétons .. souvent de ses doigts je suis à ses pieds … tellement j’y perds rapidement tout contrôle.. j’aime cela aussi… il m’arrive de les percer avec des aiguilles très fines ..mais le plaisir de la bouche de ma maîtresse, ses doigts qui les pincent fort lentement , qui les enserrent dans ses doigts surpasse le plaisir de la douleur
    quoique parfois les deux pour mes té&tons se mêlent.. intimement
    plaisir anal – j’ajouterai – et plaisir des tétons s’unissent … pour des montées de jouissance.. à nulle autre pareilles.. un grand plaisir d’avoir lu tous ces témoignages sur ce plaisir très particulier … et d’une douceur qui ne semble pas pouvoir cesser

    • Encore un témoignage original qui sent le vécu à 100% et qui prouve la puissance du plaisir que procure des tétons travaillés à la limite de la douleur ( voir même au delà …) Chacun fixe sa limite ou il le souhaite pour un maximum de plaisir. Merci pour ce beau témoignage Xavier:-)
      PS : j’ai remarqué personnellement que sur un téton à froid, plus je le stimule fort et rapidement ( au debut de la session) et plus il va ensuite me procurer toutes les palettes de plaisir possible et pendant longtemps !

  6. Bonjour
    je suis heureux de decouvrir ce site dédié a ce qu’il me fait le plus jouir, a savoir les tetons.je pourrais en parler des heures mais pour faire court, un bon travail doux de mes tetons me transporte au nirvana, spasmes dans tout le corps, erection dure et endurante, et surtout je peux jouir rien que par les tetons, des orgasmes sans ejaculation. ces orgasmes arrivent environ toute les 5 mn quand on continu a s’en occuper, lecher, teter, malaxer. au fil des jouissances, ils gonflent et la je peux perdre le contrôle tellement j’en joui de partout
    pour satisfaire mes envies de tetons, je vois quelques amants, reelement amateur de tits, qui ne les lachent pas une seconde, tellement excité de me rendre gemissant, couineur et en transe entrain de me tortiller

    • Hello Marc
      Voilà le vrai secret du travail des tétons c’est qu’ils provoquent une sorte d’orgasme sans éjaculation qui peut durer de longues minutes. Avec un partenaire initié j’ai réussi à faire durer cet orgasme plus de 2 heures. Pour cela il faut être en osmose avec son partenaire ( moi je le fixe dans les yeux pendant toute la séance) et on part ensemble pour une sorte de voyage cosmique. Au fur et à mesure que ses tétons se sensibilisent, de simples effleurements suffisent à le faire décoller puis redescendre et à nouveau s’envoler. Un peu comme si je la faisais surfer sur une vague. Comme le dit Marc, on arrive vite à être en transe et on peut le rester pendant des heures. Cela dépend de la complicité avec son partenaire. L’orgasme des tétons est vraiment un orgasme sans fin !

      • Cent pour cent d’accord, Mark! Pour cela, comme tu le dis ailleurs dans ce blog, il ne faut pas lâcher le regard du partenaire pour sentir sa tendresse à travers toutes sortes de caresses, d’étreintes et de baisers. Ce n’est pas la « cerise sur le gâteau », c’est indispensable. La jouissance des tétons érotise tout le corps qui devient assoiffé de tendresse et s’ouvre affectivement au partenaire, ce qui redynamise à son tour le plaisir des tétons. On peut rester des heures dans ce mouvement cyclique. Dans l’amour tantrique on découvre que la jouissance est maximisée quand elle devient expresssion et voie vers la communion amoureuse. Ce qui est en jeu, ce n’est pas une pure technique de jouissance, mais la découverte de la forme la plus haute de l’extase amoureuse. C’est elle qui s’accompagne de la plus forte jouissance. Pour moi les tétons en sont la porte d’entrée.
        orestepylade@gmail.com

        • Bonjour Hadrien, je suis également de Toulouse et ADORE les tétons. Je découvre ce site formidable mais suis étonné de ne pas y trouver les photos nombreuses que Mark prévoyait initialement…
          Hadrien, j’ai voulu t’envoyer un mail mais sans succès… As-tu changé d’adresse ???
          Merci et à bientôt j’espère. Et merci à Mark pour ce blog.
          Olivier

          • Olivier !
            Le blog va changer complètement au cours du premier trimestre 2016 et la publication de vos photos est prévue… un peu ce patience car j’ai pris du retard mais ça devrait vous plaire;-)

  7. Bonjour.
    Voilà jaime que lont joue avec mes tétons.
    J’aimerais que l’on m’attache et que l’on joue avec mon corps et particulièrement avec mes tétons. En commençant gentiment mais au fur et à mesure en allant de plus en plus loin.
    Alors qui est près?

    • Super j’adore les mains et les pieds attaché à dispo de ton partenaire, essaye avec en plus un bandeau sur les yeux et tu perds tout contrôle de tout ! Le voyage peut commencer 😉

  8. bonjour, j’ai 57 ans et je suis bi; je suis près de Dole et je recherche un partenaire de tétons ; j’aimerais un face à face tétonant long avec tétonage réciproque jusqu’à la jouissance, uniquement des mains, de la langue et des lèvres, tout au dessus de la ceinture et pourquoi pas les mains dans le dos …. il y a quelqu’un ?

    • Tout à fait d’accord le plaisir des tétons même s’il vous irradie le corps entier, ça se passe au dessus de la ceinture… alors essayez d’oublier le sexe traditionnel et laissez vous emporter par l’infinie jouissance que seuls les tétons peuvent vous procurer ! Avec les tétons pas d’éjaculation précoce qui met un terme prématuré au plaisir, ça dure le temps que vous avez envie 😉

    • Salut,
      En fait je suis pas loin de Dole et j’adore m’exciter les tétons, qui plus est quand je viens de me faire opérer d’une prostatectomie et que je ne peux plus bander pour le moment. Alors je prends du plaisir avec mes tétons heureusement sensibles.
      J’ai bientôt 57 ans bien conservé. Sportif. Charmant. Si tu es pas trop mal on peut faire connaissance.
      Mon skype arsene.jules70

    • Bonjour,
      J’ai un peu plus de 60 ans et travaille intensément et avec bonheur, mes tétons depuis plus de trente ans. Il est temps d’échanger ce plaisir avec un partenaire qui comprenne et désire le même bonheur qui devrait à deux, être un summum. Ce que tu décris est ce que je désire. Et j’ai aussi quelques idées…
      Parlons-en.

      • Je suis comme toi…ce que j’aime sentir c’est une langue bien chaude sur mes tétons ou le partenaire passe sa langue autour dessus, me les suce modérément pour finir ensuite par une vraie téter qui me fait éjaculer. Je ne sais pas ou tu te trouves, je suis dans l’ouest de la France dans la Sarthe, j’ai 47 ans.

        • Je réponds bien tard, mais où es-tu dans la Sarthe ? Je suis prêt de Nogent le Rotrou, mais je me déplace facilement pour un tel plaisir à deux, pour ce genre de jouissance irradiante…
          Je suis aussi un Olivier, il y en a plusieurs ici.

          yvhor.2@gmail.com

  9. bonjour! plus le temps passe et plus mes tetons me donnent un plaisir dingue, et chaque jour c’est un bonheur rare, mais mes orgasmes intenses sont toujours accompagnés d’une éjaculation. je lis qu’il est possible de jouir sans éjaculer: affaire de patience? ou technique particulière? Vlad

    • Salut Vlad ! OUI bien sûr qu’il est possible de jouir avec les tétons sans éjaculer. Je dirai même que passé un certain niveau la plupart de ceux qui connaissent ce que j’appelle un orgasme sans fin avec leurs tétons n’éjaculent plus. Ils sont entrés dans une autre dimension … Si l’on compare sur une échelle de 1 à 10 : plaisir des tétons = 8 / plaisir d’éjaculer = 3. L’orgasme produit par la plus puissante des éjaculations – je parle des rares mecs qui sont capables de produire plus de 10 jets- va durer au maximum 10 secondes alors que l’orgasme des tétons peux durer 1 heure et même plus. J’ai personnellement coaché un mec hyper sensible des tétons – 8 ans de pratiques régulières – il est resté plus de 2 heures dans un état d’orgasme stratosphérique !! Alors patience ou technique ?
      1- Je dirai déjà capacité pour la passif à se relaxer totalement. La plupart des mecs qui connaissent ce genre d’orgasme sans fin, pratiquent tous Yoga, méditation Reiki … Ils savent en quelques minutes passer dans un état de totale zenitude et c’est essentiel pour atteindre le nirvana avec ses tétons
      2- Avoir suffisamment développé et travaillé ses tétons soi- même pour qu’ils aient la bonne taille ( entre 8 et 10mm de longueur ) et la bonne sensibilité : alors travaux pratiques quotidien dès aujourd’hui !!
      3- Rencontrer le bon partenaire, pas celui qui prend vos tétons pour un joystick mais celui qui prend réellement du plaisir à vous les travailler. Il y en a, je crois en faire partie. Aujourd’hui, je prends presque plus de plaisir à faire jouir des tétons mon partenaire qu’à me les faire travailler moi -même. Mon secret du plaisir des tétons vient de l’observation lions dans la savane. Regardez jouez dans la savane une lionne et ses lionceaux. Observez le plaisir qu’elle prend quand ses petits jouent avec ses tétines. Et bien pour moi le plaisir des tétons c’est avant tout un état animal dans lequel les deux partenaires doivent se mettre. Dans ton cas, Vlad, la lionne c’est toi et le lionceau l’heureux partenaire qu’il te reste à trouver ! Bonne chance

  10. oui j’ai réussi à connaître ce plaisir jamais ressenti autrement grace aux tétons par de longues séances. Je peux même dire que j’y prends plus de plaisir qu’avec mon sexe. Je rêve aussi de faire de très longues sessions avec un mec!

  11. Hier soir j’ai réussi à atteindre (encore une fois) l’orgasme des tétons. C’est un plaisir indescriptible. Je me rends compte que j’arrive plus facilement à atteindre des sommets au fil du temps. Il faut dire que je me « branle » les tétons presque tous les jours. J’aime consacrer de très longs moments à « masturbations de tétons » qui sont carrément plus intenses qu’une simple masturbation au sens propre. J’y prends plus de plaisir, et surtout j’atteins des sensations de fou. Généralement, je sens dans mes tétons une sensation démentielle lorsque je vais avoir cet orgasme (bien plus intense qu’un simple orgasme) : je sens tout mon corps se contracter, mes tétons grossissent et durcissent et la sensation est superbe. Mes tétons deviennent alors super sensibles et je n’arrive plus à m’arrêter. Je souffle quelques instants et je reprends… Je ne touche presque jamais à mon sexe. Généralement, je finis par jouir manuellement mais je préfère encore me faire les tétons le plus longtemps possible. Cela fait partie de ma vie. Il est impensable de ne pas me masturber les tétons. Généralement, dès que je suis seul j’aime me les caresser…c’est une vraie addiction car si je suis seul et que je commence juste à me les toucher et caresser ça finit souvent en longue masturbation des tétons. J’ai vraiment de la chance (comme beaucoup ici) de connaître ce plaisir et ces orgasmes si intenses. C’est pr moi la plus forte sensation de plaisir sexuel (plaisir simplement) jamais ressentie. Lorsque j’ai fait une bonne session, le lendemain mes tétons sont sensibles et redemandent à être travaillés. Cela me fait ça aussi lorsque je ne masturbe pas pdt quelques jours (c’est rare), mes tétons deviennent super sensibles et un simple effleurement m’excite. Je ressens donc comme une « érection » qui m’invite à me les branler. A l’instant où j’écris, je passe ma main sur eux, je ne peux pas m’en passer.

    • Hello ! au moins ton message sens le vécu, tu as la chance de connaître le nirvana avec tes tétons: un orgasme presque sans fin. J’aime beaucoup quand tu dis je  » masturbe mes tétons  » En fait quand les tétons deviennent très sensibles, il n’est plus nécessaire de toucher à son sexe. Le simple fait de caresser ou de pincer ses tétons les rend dur et provoque un plaisir intense qui peut durer des heures !
      => Pourrais tu nous en dire un peu plus sur tes séances ? durée ? techniques de travail de tes tétons ? ( caresses, pincements, étirements ou autre ? )
      Merci de partager cette expérience avec nous 😉

      • Oui le plaisir des tétons est tel que je préfère faire ça qu’une masturbation classique (même si j’aime bien aussi). Seulement lorsque je consacre une vraie masturbation des tétons, je n’ai pas besoin de toucher mon sexe.

        Ces séances peuvent durer d’une heure à trois ou quatre heures (oui je suis obsédé)… Je me les caresse, titille, petits pincements, ça me suffit à monter de plus en plus. Ma plus grande masturbation des tétons a duré tout un après midi je crois et une soirée, jamais ressenti ça! j’ai eu des orgasmes de tétons complètement dingues et une sensation de plaisir que je ne peux pas décrire avec les mots. Complètement ailleurs, totalement déconnecté enfin plutôt complètement connecté à la sensation de plaisir. Je n’avais jamais ressenti ça. Mon sexe a eu des spasmes, une lente éjaculation…

        Depuis ce temps, je pratique toujours les tétons et ils sont encore plus sensibles qu’avant et j’atteins plus facilement le plaisir de l’orgasme sans fin.

        Je cherche toujours le mec qui me fera encore plus monter. J’ai demandé à quelques partenaires (pas portés sur les tétons) de me faire du bien aux tétons. Chose faite ce fut délicieux même si j’aurais voulu qu’on me le fasse encore plus.
        Pour ce plaisir, je gémis très fort ou alors je contiens tout, tout dépend.

    • Salut,
      J’ai besoin régulièrement de masturber mes tétons.
      On peut échanger si tu veux et prendre du plaisir ensemble. Lol
      Mon skype arsene.jules70

  12. Enfin un site dédié aux plaisirs des tétons masculins. Je cherchais cela depuis longtemps et j’en suis ravi ! Merci Marc pour cette initiative.
    Mon nom est Michel. J’ai la soixantaine et suis adepte convaincu depuis fort longtemps du plaisir des tétons (ou je préfère dire des seins). J’ai eu le plaisir d’y être initié par ma femme Lida qui est asiatique, plus précisément Indonésienne. Voici le récit vécu de cette première expérience.
    Lida est elle-même dotée de superbes seins très sensibles avec de très grosses auréoles marron (6 cm). Ses seins m’ont toujours fasciné et me fascinent toujours même 40 ans plus tard même si ils sont un peu pendants maintenant, ce qui les rend encore plus désirables ! Je l’ai toujours enviée d’avoir une si belle poitrine et n’ai jamais cessé de lui dire. Dans nos préliminaires amoureux, ses seins ont toujours ma plus grande attention.
    Un soir où j’étais allongé sur elle faisant la fête à ses seins, comme pour me rendre la gentillesse, elle commence à titiller mes tétons avec ses ongles (toujours très longs comme des griffes). Surpris par cette sensation tout à fait nouvelle, inhabituelle mais très agréable, Je sens immédiatement mes tétons se redresser et durcir. Elle commence alors à les pincer entre ses doigts puis ses ongles. J’ai mal mais c’est bon… Je ne peux m’empêcher de cambrer mon torse vers ses doigts pour qu’elle continue. Je me focalise sur cette sensation intense qui commence à radier vers mon ventre, ma queue et mes fesses. Je suis terriblement excité comme je ne l’ai probablement jamais ressenti par le passé. Lida teste mes réactions et sait ce qu’elle fait en ajustant ses caresses. Je me cambre encore plus, j’ai maintenant envie de seins, gros comme les siens, j’ai maintenant l’impression que mes seins sont en train de grossir comme les siens et que je les lui offre pour son bon plaisir. Je veux qu’elle les abuse, qu’elle les maltraite…. Je me sens perdre contrôle. Je suis maintenant en pleine transe et réalise que je suis en train de dévoiler à Lida ma féminité restée latente en moi toutes ces années et qu’elle n’a jamais vue. Elle me demande si j’aime. Dans mon délire je me surprends à lui demander de me faire des choses que je ne lui avais jamais avouées, mais cela m’importe peu. J’ai maintenant envie d’être pris comme une femme et je veux qu’elle le sache. Je veux qu’elle me sodomise….
    Je sens un énorme orgasme monter en moi et j’ai du mal à retenir mon éjaculation. Je sens un peu de sperme couler de ma queue. Je ne veux surtout pas orgasmer car je sais que l’extase dans laquelle je suis va disparaitre. Lida prélève sur le bout de ses doigts un peu de mon sperme qu’elle me fait sentir avant de généreusement et soigneusement l’étaler sur mes tétons et auréoles. Je sens l’odeur et la sensation du sperme épais et chaud sur mes pointes. Le bout de ses doigts caresse mes tétons et auréoles englués de mon sperme, me donnant une sensation très différente mais encore plus intense. Le sperme se desséchant forme maintenant une croute sur mes tétons qui devenaient très durs provocant une nouvelle sensation.… Mon corps est feu….
    Lida a prolongé cette première initiation pendant une grande partie de la nuit. Elle m’a fait gouter les sensations les plus fortes allant du délire à l’extase en passant par la torture et la douleur. Elle m’a maintenu en orgasme pendant plusieurs heures…
    Je laisse la suite à votre imagination à moins que vous ne vouliez que je vous le raconte en privé, contactez moi alors sur sunaxxxq@gmail.com.
    Nous avons bien entendu renouvelé cette expérience au cours des années avec de nombreuses variations et continuons dans cette pratique.
    Je sens que je suis devenu fortement accro au plaisir de mes seins. Je ne peux m’empêcher de les stimuler constamment pour les maintenir en érection permanente. Comme beaucoup d’entre vous, j’expérimente beaucoup avec diverses substances pour obtenir des sensations plus fortes et durables.
    Pour moi, les « techniques » suivantes me donnent les meilleurs résultats :
    -Grattement prolongé des tétons avec les ongles de l’index soit à nu ou au travers d’un tissu
    -Fort pincement avec les doigts avec torsion et élongation prolongée
    -« Pichenette » (pour ceux qui connaissent l’expression) répétée sur les tétons
    -Un téton humide est plus beaucoup plus sensible mais pas avec n’importe quel fluide. Certains comme les crèmes, lubrifiants personnels diminuent la sensibilité du téton. J’obtiens les meilleurs résultats avec avec soit du sperme, pre-cum ou salive.
    J’aimerais échanger des idées sur le sujet. Contactez moi sur sunaxxxq@gmail.com

    • Salut Michel et merci pour ce beau témoignage plein d’émotion. Tu as beaucoup de chance d’être marié à une femme asiatique qui a certainement beaucoup contribué à révéler ta part de féminité à travers le plaisir de tes « seins  » J’ai toujours pensé que les tétons sont la part de féminité de l’homme et qu’il ne peut y avoir de plaisir des tétons que s’il y a acceptation totale de cette féminité, ton récit conforte une fois de plus mon jugement. Beaucoup de beaux mecs très virils, avec de jolis pecs et de superbes tétons refusent qu’on les leur touche car c’est un  » truc de gonzesse  » Dommage pour eux ! Pour avoir beaucoup voyagé en Asie, j’ai souvent rencontré des partenaires hommes ou femmes avec beaucoup moins d’oeillère quand aux frontières entre les sexes. Ce n’est pas un hasard si beaucoup de mecs asiatiques sont très sensibles des tétons et adorent jouer avec. Si certains se reconnaissent dans ce message, leurs commentaires sont les bienvenus 😉

  13. heureux d’avoir trouvé ce forum car j’ai beaucoup de choses a dire sur mes tetons …
    le travail doux de malaxage, de sucion, lechage, tetage me procure des orgasmes incroyables pour mes partenaires.
    heureusement pour moi il existe de veritables experts hommes du travail doux des tetons, ils comprennent tout de suite mon fonctionnement et cela les rends dingues.
    je n’ai jamais bien compris si ces hommes qui deviennent dingue de me les travailler sont vraiment excité par mes petites tetines ou par le fait que ce la me fait couiner, gemir, me tortiller de plaisir jusqu’a devenir en transe par de telles jouissances a repetition.
    la jouissance de mes tetons ressemble a la jouissance femminine, de courts ou longs spasmes envahissent mon corps, un peu a la maniere d’un clitoris ( pour ceux qui connaissent 😉 )
    apres 15′ de travail de seins et me voila en transe, mes tetons triplent de volume apres les orgasmes des seins et cela excite encore plus les hommes, ils me disent qu’apres un moment, ils deviennent gros et plus maleables, moins durs qu’au debut
    j’ai remarqué que apres de bon preliminaires, mon anus s’ouvre par l’excitation des tetons alors que je suis tres serré
    Je vois certains hommes qui ne me font que les tetons, qui ne s’occupe que de cela et ne sont pas interesé par autre chose que de me faire jouir de cette maniere.
    d’autres hommes se font un plaisir de me prendre en me malaxant les seins en meme temps, alors la je suis en transe et adore ce coté femelle qui est en moi
    la grande majorité de ces amateurs de tetons sont mariés et actifs, il est facile de reconnaitre un hoimme qui a l’habitude des seins de femme car ce sont les meilleurs travailleur de mamalon
    j’ai connu quelques mecs passifs doués pour cela mais c’est rare, alors la je me mets en mode actif et le fait de s’occuper des mes tetons me donne une erection longue et endurante
    avoir developpé mon coté feminin m’a fait decouvrir une jouissance aussi forte qu’une ejaculation mais la difference est que ce n’ai pas une jouissance one shot comme une ejaculation, c’est une jouissance a repetition qui dure tant que mon partenaire les malaxe.
    les hommes les plus doués peuvent me faire ejaculer rien que par les tetons en fin de seance.
    le profil des meilleurs amateurs sont des hommes que cela fait bander de voir comment cela me rend, de controler mon plaisir, de chercher le titillage qui va me donner un orgasme, ils le ressentent eux meme cet orgasme, ce sont des hommes a l’ecoute de leur partenaire et arrive a une precision etonnante dans leur maniere d’aborder mes tetons. et certains hommes un jour ont trouvés et compris techniquement comment me faire jouir a coup sur des tetons et comment ils fonctionnaient, mais cela c’est pour une autre fois 😉

    • Salut Marc ! Merci pour ton témoignage sur le plaisir que prennent tes partenaires à te travailler les tétons. Je me retrouve tout à fait dans ta description. Bien que très sensible des tétons, j’ai découvert que travailler les tétons d’un partenaire est encore pour moi plus jouissif. Je m’explique : ce qui me rend dingue et m’excite au plus haut point c’est bien sûr de le faire couiner mais plus encore de trouver la clé d’accès à son plaisir ultime et ne plus le lâcher, le regarder et l’entendre se tordre pendant d’interminables minutes, croire l’entendre me dire  » arrête’ mais comprendre  » encore  » … Ce plaisir de l’actif des tétons est un plaisir unique celui de prendre du plaisir à donner du plaisir !

  14. Mark, je tiens toujours à te remercier pour ce blog vraiment génial. Grâce à ton site, j’ai déjà eu quelques contacts qui ne demandent qu’à se concrétiser. C’est très agréable de savoir/connaître d’autres mecs qui aiment les tétons autant que moi.

    Peu à peu, ma sensibilité des tétons devient le centre d’une véritable obsession délicieuse.

    Je laisse ici mon mail pour qui voudrait partager avec moi la passion des tétons. Les miens sont hypersensibles. J’ai 29ans et d’origine sud-américaine ^^

    the-boy-from-mars@hotmail.fr

  15. bravo pour cette rubrique moi aussi adepte du travail de tetons les miens sont hyper sensibles je nai jamais pu ou aller a l orgasme mais j aimerai rencontrer des personnes comme moi mon teton gauche est plus gros que le droit ils gonflent au froid mon amie les travaille bcp sans retenue et c bon
    pour les faire bien grossir acheter des embouts de chaises en caoutchouc lon 5.5et diametre 1.6 mm vous m en direz des nouvelles suis sur paris a bientot

    • Salut ! merci pour ton message. Quand tes tétons sont hyper sensibles tu es sur la route de l’orgasme ! Tout est maintenant une question de relaxation totale et d’harmonie avec ta/ton partenaire. Beaucoup de mecs qui y arrivent passent par la méditation : redoutable pour lâcher prise totalement Apres 20mn de méditation tu es sur un petit nuage et prêt à décoller !! Bonne chance et attention de ne pas trop développer tes tétons, le plaisir des tétons ne dépend pas de sa taille ( pire un gros tétons qui a été martyrisé pour lui permettre de se développer rapidement fabrique de la corne ce qui réduit sa sensibilité )

  16. Ce blog me fait rêver.
    J’ai les tétons très sensibles, mais ce qui me met en transe, c’est quand on me les lèche et qu’on me les suce.
    Après m’être fait exciter comme ça plusieurs minutes, si on se met à me branler en même temps, j’ai des orgasmes fulgurants et spectaculaires. Je hurle et me tortille. Il m’arrive souvent d’avoir des orgasmes de plus de 30 secondes à intensité maximum, su on continue de branler alors que j’ai déjà commencé d’ejaculer.
    J’ai aussi eu le privilège de de faire lécher les deux tétons en même temps. C’est à en perdre la tête.
    Par contre, je n’ai jamais connu des passionnés de tétons qui se sont occupés de moi pendant des heures. C’est le problème. Même s’ils me procurent du plaisir, ça ne dure jamais très longtemps. Mes partenaires sexuels sont toujours pressé(e)s de me faire ejaculer, parce ça les ennuie.
    Mon fantasme et mon rêve est qu’on s’occupe de mes tétons pendant des heures. Qu’on me rende fou. Et de connaître le genre de long orgasmes dont vous parlez.

    • Tu es très chanceux de pouvoir atteindre ce niveau d’orgasme avec tes tétons !! Et pourtant, ce que tu décris est accessible à tous à conditions de ne pas bruler les étapes. J’ai rencontre récemment un partenaire débutant. Après un massage tantrique pour lui permettre de se relaxer totalement, de lâcher prise ( essentiel pour les tétons) grâce à de simples caresses avec mes doigts et ma langue, je lui ai fait découvrir la sensibilité de ses tétons. Pour aller plus loin, je lui ai expliqué comment développer ses tétons – c’est à dire le faire ressortir – afin de connaitre des plaisirs encore plus intenses 😉 Je l’ai revu après ces quelques travaux pratiques personnels et nous avons joué ensemble pendant plus d’une heure !!! Mes voisins s’en souviennent … encore un nouvel accroc au plaisir des tétons ! Merci pour ton témoignage

  17. Je continue ma quête des tétons avec plaisir et ravissement.
    J’ai eu la chance de recevoir un homme plutôt novice en matière de tétons mais qui a su me rendre heureux en me les titillant comme il fallait. Il a su comment me faire monter totalement au point d’arriver dans un état de transe sexuelle incroyable, complètement déconnecté…Le plaisir était intense.

    Cependant, je recherche toujours un homme pour qui les tétons sont un véritable plaisir et une addiction, comme peuvent être les miens.

    je laisse mon adresse mail à nouveau
    the-boy-from-mars@hotmail.fr

  18. Je deviens comme fou lorsque l’on me travaille les tétons, j’aime énormément cela et me rend vulnérable car je me sens alors totalement soumis et prêt à accepter même ce que je ne désire que par le fantasme c’est à dire me faire prendre par derrière. Le jeu avec les tétons est un plaisir sans fin, et jamais je ne gémie autant que dans ces moments là, à mi chemin entre la jouissance très proche et la douleur jouissive.

  19. Bonjour Mark et toutes et tous,
    Bonjour
    C’est une véritable bouffée d’oxygène que de parcourir ce blog. Comme vous tous je suis particulièrement sensible à cette zone plus qu’érogène que sont devenus mes tétons. C’est un plaisir intense et profond que de me les masser, titiller, pincer, allonger … et que sais-je encore.
    Donnons nous des conseils et méthodes pour avoir le maximum de plaisir et de jouissance par l’intermédiaire de nos tétons. Que c’est bon ……….

    Arnaud

      • Bonjour Mark,

        Je vis en couple et c’est seul mais aussi avec main épouse que je me masturbe les tétons . Je pratique essentiellement la masturbation seul ou en couple. Le plaisir que je ressens en me caressant, titillant, massant … les tétons est incomparable face à une masturbation classique.
        Ce blog est une révélation pour moi. Dommage que je ne peux en faire profiter directement mon épieuse, trop « peu » pour elle.

        A bientôt et encore merci pour y out
        Arnaud

  20. C’est un vrai plaisir de lire ce blog. Je suis fan de mes tétons et j’arrive à chaque fois au nirvana par toutes sortes de moyens à ma disposition.
    Je cherche un patenaire dans le même cas que moi pour échanger nos tétons…

  21. bonjour,

    Enfin, un site qui parle de ce fabuleux plaisir des tétons. Et moi qui me croyais seul!!!

    Pour ma part, je connais ce plaisir depuis l’age de 15 ans, j’en ai 57. Mais j’ia amélioré matechnique.Je me suis acheté un aspire téton (à poire) qui j’ai « connecté » avec un tire lait manuel pour plus de puissance et là, je j’éjacule sans me toucher. J’en crie tellement c’est bon. Je fais maintenant toujours comme ça. Une fois, j’ai même eu quelques gouttes qui sont sortis de mes seins. C’était grandiose. J’aimerais tellement partager cela avec un complice discret. Je suis de la région centre.

    Merci pour votre site.
    – See more at: http://nipple-gay.com/photos-et-videos-des-tetons-hommes/#comment-4873

  22. Je suis hetero marie 2 grands enfants j ai57ans
    Depuis toujours attirais par le nylon et la soie
    Je dors toutes les nuit dans des pyjamas en soie
    J ai une vie de monsieur tous le monde jusqu’au jour ou
    J ai voulus experimente l orgasme anal avec un aneros et pour pimente
    Le tous , titille mes tetons impossible a decrire que du bonheur , ma
    Femme ne la jamais su je mene une vie double ! Quel pied je me fais l amour a mol meme , mes depuis quelque tant j ai une attirance pour les mecs suis en train de devenir bi ou gay je suis dans le doute en vers moi meme?

    • Je recommande à tous et surtout à ceux qui commencent dans le plaisir des tétons à utiliser le god anal aneros qui va stimuler votre prostate pendant que vous allez stimuler vos tétons : résultats au bout de quelques mois d’une utilisation quotidienne, vous allez découvrir l’orgasme des tétons, à tel point que petit à petit vous pourrez vous passer du god, la seule stimulation de vos tétons vous procurera un plaisir intense : ACTION !!!

      ps damocles : j’ai toujours pensé que nous sommes tous BI, certains le refoulent totalement et c’est dommage, d’autres font le choix de vivre cette autre facette de leur sexualité et c’est génial. Rien n’est pire que d’avoir des regrets: on n’a qu’une seule vie !!

      • Je confirme! l’Aneros dans le cul est un superbe moyen d’orgasmer de la prostate, du cul et des tétons pendant des heures! On garde en effet les deux mains libres pour le travail des tétons. C’est tellement excitant qu’il n’est plus nécessaire de se masturber pour bander et jouir au maximum pendant des heures. En position semi-assise sur le lit, on peut utiliser les mouvements de son bassin pour contrôler la stimulation anale, comme si on se faisait prendre!

  23. Salut , j’ai découvert le travail des tétons, je suis gay et j’aime subir! La sensation des pinces tétons, le travail des tétons, et le « bouffage  » de ces derniers, je souhaiterais le partager avec adepte sur Rouen, qui??

  24. Bonjour
    Je suis sur Lyon, et prêt pour toute nouvelle expérience avec mes tétons qui brulent d’envie de servir pour une jouissance à partager.
    Bisous
    Guy

    • Bonjour, je suis partant pour le partage. sur ce sujet qui m’occupe beaucoup avec de grandes satisfactions.
      Je suis en Alsace et me déplace volontiers.
      Dans la soixantaine mais fais plus jeune.
      Parlons-en.
      1978fn@gmail.com

  25. Depuis mon ado,les seins ont toujours tés mon plus grand fantasme ou plutôt ma plus grande obsession.Je suis hétéro,les seins chez les femmes représentent pour moi la partie la plus excitante..et de loin.
    J’ai aussi depuis de longues années constaté que moi aussi j’étais extremement sensible des tétons,…j’arrive a l’orgasme quand je les travaillent ou quand une fille me les travaillent,…et bien sur je confirme que pour y arriver il faut garder son coté féminin,..ce qui est mon cas,..quand je m’occupe de mes tétons ,..j’aime me sentir femelle,..mon coté mâle a disparu.
    Petite précision,je m’occupe de mes tétons tous les jours avec ou sans orgasme,..mais un plaisir mental intense,..
    Merci pour ton super blog,.

    • Salut Bob ! Tout à fait d’accord les mecs les plus réceptifs au plaisir des tétons sont ceux qui sont capables d’exprimer leur part de féminité c’est à dire avant tout arriver
      à oublier leur sexe. Que vous bandiez ou non croyez moi ça ne change rien au plaisir des tétons. Le seul cas où il est intéressant d’associer masturbation et travail du téton c’est pendant leur phase de développement (taille et sensibilité). Pourquoi c’est essentiel d’arriver à faire abstraction de son érection ? Parce que nous les mecs ont est depuis toujours obsédé par notre ERECTION et cette obsession occupe à fond notre mental et nous empêche donc de lâcher prise : condition indispensable au plaisir des tétons. Lorsque l’on ne pense pas à son sexe on concentre plus facilement son attention sur ses tétons pour encore plus de plaisir.
      => Donnez moi votre avis sur cette question : érection ou pas d’érection pour plus ou moins de plaisir ?

      • Erection ou pas d’érection pour plus de plaisirs?
        L’érection n’est absomument pas nécessaire. Mais chez moi, j’ai quand même tendance à bander quand je me fais jouir avec les tétons, d’autant plus que j’utilise simultanément l’Anéros dans le cul pour me stimuler la prostate. Quand je contracte mes fessiers pour faire bien remonter l’Anéros sur mon point G (prostate), je sens une tension incroyablement délicieuse qui part de ma rondelle, explose dans mon cul, pour se concentrer ensuite à la base de ma queue qui se met amors à bander encore plus fort, et à branler toute seule. J’ai alors des successions de vagues orgasmiques hyper intenses: j’orgasme comme si je giclais, mais je reste sec. Ce qui me permet d’enchaîner les orgasmes pendant des heures. Après ça, je bande, mais il ne m’est pas toujours possible de gicler. Par contre la masturbation est incroyablement jouissive après 2-3 heures.

        • Christian, ton texte est extraordinaire.
          J’aimerais échanger de vive voix avec toi ou par mail pour commencer, afin de mieux comprendre cette orgasmie répétée, si tu le veux bien.
          Le tétons chez moi sont bien allongés par un plaisir plus que quotidien avec des manipulations solides et intenses.
          J’espère que Mark ne verra pas d’inconvénient à cet échange.

          • Aucun inconvénient à ce que tout le monde se rencontre – Pour cela, pensez à mentionner vos prénoms, âge, ville et département et ce que vous cherchez 😉 Belles rencontres tétonesques à tous !!

          • J’aimerais rencontrer quelqu’un pour un plaisir des tétons, je trouve ça génial. Région lyonnaise, 65 ans

  26. Je n peus que confirmer ce que tu écrit,..je m’occupe de mes tétons quotidiennement,..et c’est assez rare quand c’est couplé a une branlette,..tous se passe dans la tête,..perso comme dit précédemment je suis hyper réceptif des tétons,..rien que les toucher et ils entrent en érection,..après a chacun sa technique ,moi mes doigts me suffissent pour être amené au 7 ciel,..mais je ne dédaigne pas les pinces a seins (forte)) la douleur fait partie intégrante du plaisir c’est bien connu.
    pour arriver a l’extase,le fait de se sentir femelle est très important,..c’est mon cas.
    Merci pour ton super blog.

  27. Bonjour, je suis marié, mais j’ai un côté bi que j’assume completement et par bonheur mon épouse aussi.
    J’ai découvert la jouissance avec les tétons depuis peu. Au debut ca ne me faisait pas grand chose et à force de jouer avec, de les lecher, les pincer, les mordiller, ils sont devenu ultra sensible. Ma femme adore me donner du plaisir en jouant avec. Elle alterne « douleur » et douceur, je prend un plaisir immense, quand elle me fait ca, en general elle ne me touche pas le sexe et m’interdit de le faire, ce qui me rend encore plus dingue.

    • Tu as bien décrit le plaisir des tétons : entre douceur et douleur !
      Je reviens sur le rôle de la douleur. Il est important d’apprendre à jouer avec quand on cherche à progresser toujours plus loin dans le plaisir des tétons. J’ai toujours dit ici que le plaisir des tétons n’a, pour moi, rien à voir avec le plaisir SM (plaisir tout en fait respectable provoquée par la douleur). Par contre la douleur a un rôle essentiel dans le travail des tétons : elle agit comme une sorte de voyant qui s’allumerait lorsque votre limite maximum à lâcher prise est atteinte. Or le plaisir des tétons repose sur cette capacité à lâcher prise totalement et à vous abandonner en confiance à votre partenaire. A chaque fois que vous repoussez les limites de la douleur en apprenant à lâcher prise, vous étendez d’autant votre zone de plaisir. Le terrain gagné sur la douleur est du plaisir supplémentaire et croyez moi il n’y aucune limite sauf celle que l’on se fixe soi même. La douleur est souvent créée par notre propre peur:
      > peur par anticipation d’avoir mal ( je fabrique ma douleur par la peur qu’elle se produise – c’est souvent la peur du débutant par manque de confiance en mon partenaire )
      > peur de lâcher prise (nous sommes tellement habitué à tout contrôler dans nos vies que l’abandon total au plaisir peut faire peur. La douleur est là pour nous ramener à la norme )
      > peur d’aller trop loin dans la recherche du plaisir ( le plaisir des tétons est tellement puissant que vous avez souvent l’impression de perdre pieds, emporté comme par l’ivresse des profondeurs. Plutôt que d’en profiter, en vous abandonnant totalement à votre partenaire, vous tentez de reprendre pieds et vous revenez à la réalité par peur d’aller trop loin. Satané morale judéo chrétienne quand tu nous tiens !!!

      Pour arriver à dépasser cette douleur liée à ces blocages, j’ai découvert un truc génial et qui marche bien avec tous mes partenaires – même débutants- Le passif synchronise sa respiration avec l’actif par mimétisme. Lorsque je sens que mon partenaire va bloquer, je l’invite à dépasser son blocage en synchronisant sa respiration avec la mienne.

      => Essayez et dîtes moi ce que vous en pensez ou confiez moi vos techniques à vous pour repousser les limites de la douleur ;-))

  28. Bonjour. Depuis peu de temps j’ai découvert les sensations et le plaisir que procure le massage des tetons. Je te félicite Mark pour les conseils que tu prodigues dans ce site. J’en suis à mes débuts et je souhaite développer harmonieusement le volume de mes tetons. Pour ce faire, je travaille chaque jour ceux -ci à la main pendant une ou deux minutes. Ensuite je place sur chacun des tetons une pompe à ventouse et j’aspire ceux-ci jusqu’à ce que leur volume augmente . Une fois que les tetons ont pris des couleurs par l’afflux de sang, je travaille ceux-ci pendant une dizaine de minutes en tirant les pompes à ventouse de gauche à droite et de bas en haut. Puis je les dévisse progressivement jusqu’à environ leur moitié et les retire d’un coup sec. A ce moment, les tetons ont augmenté sensiblement de volume et je suis prêt à les retravailler avec des pinces japonaises que je garde environ 20 minutes. Tout cela me procure des sensations combinées de douceur et de douleur à la fois.
    Voilà ma petite expérience que je souhaitais partager avec les lecteurs de ce site. J’espère que je pourrai progresser de la sorte. Si tu as des conseils à me prodiguer, je les lirai avec gratitude. Jean-Marie ( Bruxelles ) jeanma@yahoo.com

    • Salut Jean-Marie ! Voilà un programme super détaillé. Merci à toi ! N’abuse pas trop des pompes à ventouse et des pinces à moins que ton objectif soit d’avoir des over size nipples, perso j’aime pas du tout car c’est un enfer à travailler :-(( Perte de sensibilité dans les effleurements … Je défends le travail manuel pour toujours garder un téton souple et super sensible. L’ennemi du téton c’est la corne et une fois qu’elle est là c’est dur de la faire partir. Je doute que l’un de tes partenaires se serve de tout cet attirail pour s’occuper de tes tétons, donc apprends à utiliser tes doigts pour ressentir manuellement le plaisir des tétons en contrôlant totalement tes sensations, essaye tu verras !! Tous les mecs que j’ai rencontré un peu avancé dans le plaisir des tétons ont des tétons de de tailles raisonnables ( entre 5 et 8 mm ) et sont partisans du 100% manuel ! Maintenant c’est juste mon avis et si ta technique te conviens ne change rien ! Tiens moi au courant de tes progrès

      • Bonjour Marc,
        Merci pour ta réponse. Puis-je encore te demander un petit conseil pour m’aider? Comme je souhaite développer mes tetons , mais également garder leur sensibilité pour un plaisir partagé- , je souhaiterais faire prendre du volume à ceux-ci au moyen d’une pompe à ventouse, quitte à en limiter l’usage quelques secondes , juste le temps nécessaire pour que le teton soit gonflé et prêt pour une longue manipulation manuelle. Merci pour ton aide. Jean-Marie.

        • Si tu as parcouru ce blog tu connais ma position vis à vis des ventouses et autre matériels, ça va peut être plus vite mais c’est souvent au détriment de la précieuse sensibilité de tes futurs tétons. J’ai développé mes tétons qui étaient absolument plats en les aidant à sortir d’abord avec mes ongles et en les les roulant et les étirant tous les jours pendant 2/3 mois. ( voir les résultats sur les photos NB de ce blog) Si tu fais cela ils atteindront la taille nécessaire et suffisante sans avoir recours à d’autres équipements de torture ;-(( De nombreux témoignages vont ici dans mon sens. Un téton travaillé aux ventouses perd souvent de sa sensibilité et n’est pas naturel au regard ( enfin c’est mon avis) Si tu tiens malgré tout à utiliser des ventouses fais le progressivement afin de ne pas blesser ton téton qui risque alors de faire de la corne en cicatrisant et perdre ainsi sa sensibilité. Bonne chance !

  29. Bonjour à tous,
    Merci Mark et à tous pour ce blog des tits addicts qui est un vrai lieu d’échange et de découverte !
    Je m’appelle Pierre, j’ai 32 ans, de Paris / 78. Comme vous, je suis ultra sensible des tétons, je trouve que c’est la partie la plus sexy du corps d’un homme et l’une des plus érogènes. Récemment j’ai vu un gars black bi avec de tétons larges et ronds sur des beaux pecs musclés. Une longue séance de travail a commencé, c’était très doux, sensuel, très viril, on s’est caressés les tétons, sucés, titillés, happés, mordillés, j’avais jamais ressenti cette sensation jusqu’à une très légère douleur qui annonçait la jouissance. Pour lui aussi ça a été un énorme orgasme, sa compagne ne lui travaille jamais les seins. Trop tabou. Aujourd’hui, il n’est plus possible de le voir. Ce fut une parenthèse enchantée. A bon entendeurs sur Paris : misterkittin2014@hotmail.com

    • Salut Pierre Je pense exactement comme toi: les tétons sont la zone érogène la plus méconnu du corps de l’homme. Une raison sans doute: un plaisir à connotation trop féminine refoulé par certains mecs mais aussi… par certaines femmes 😉 Ah la manie de vouloir toujours ranger les individus dans des cases ! Pour moi la sexualité est loin de tout ça : c’est le plus beau moyen de nous connecter avec notre état de conscience supérieure dans lequel n’existe aucune notion de sexe. D’ailleurs les tétons chez l’homme sont le souvenir de son état embryonnaire asexué ( à 8 semaines, en effet, un foetus n’a pas de sexe). Refuser sa part de féminité pour un mec, au nom de je ne sais quel tabou ou préjugé, c’est à coup sûr s’empêcher de ressentir du plaisir avec ses tétons. Vivement que tous les mecs assument leur part de féminité et jouissent avec leurs tétons et vivement que toutes les femmes apprennent à découvrir les tétons de leurs mecs !!!

      Ps: Rien de plus excitant que de jouer avec le tétons d’un beau mec musclé !! j’adore ;-)))

  30. Voilà depuis peu je suis sur ce site, en effet voilà 3 mois que j’ai decouvert la jouissance par les tétons et 1 mois que j’ai decouvert ce site où je peux lire les aventures tetonnesques des autres abonnés. J’ai 67 ans et j’habite Paris 13. Je ne connais personne qui aurai les mêmes besoin que moi. Je recherche un homme qui serai un expert en caresses de tétons, car je pense avoir encore beaucoup à découvrir dans ce domaine. Je laisse mon mail au cas où quelqu’un serai intéressé pour devenir mon professeur. Merci encore Mark pour ton site, grâce à tous les témoignages je progresse dans cette vois et j’espère le nirvana grâce à toi!!!

    • Bonjour,
      Nous avons les mêmes goûts, la même tranche d’âge, la différence est que je me manipule, caresse ou même traite rudement mes tétons qui ont grandi considérablement. Mes différentes compagnes, au cours des âges y ont participé avec succès. Mon désir maintenant est de partager ce plaisir avec un homme ayant le même souhait. Je suis en Suisse mais vais très souvent à Paris.
      Une rencontre pour en parler?
      Amicalement,
      Fred

      • Ok, Fred, ce serai avec plaisir de te rencontrer, moi je bouge beaucoup aussi entre P aris, la Bretagne et la Charente. Donne moi les dates où tu seras sur Paris que l’on puisse se rencontrer.
        Au plaisir de te lire.
        velo247.

  31. Voilà depuis peu je suis sur ce site, en effet voilà 3 mois que j’ai decouvert la jouissance par les tétons et 1 mois que j’ai decouvert ce site où je peux lire les aventures tetonnesques des autres abonnés. J’ai 67 ans et j’habite Paris 13. Je ne connais personne qui aurai les mêmes besoin que moi. Je recherche un homme qui serai un expert en caresses de tétons, car je pense avoir encore beaucoup à découvrir dans ce domaine. Je laisse mon mail au cas où quelqu’un serai intéressé pour devenir mon professeur. Velo247@live.fr. Merci encore Mark pour ton site, grâce à tous les témoignages je progresse dans cette vois et j’espère le nirvana grâce à toi!!!

  32. il n’est jamais trop tard pour découvrir le plaisir: j’ai 73 ans et cela fait seulement 2 ans que j’ai découvert le plaisir que peut procurer la stimulation des tétons. J’ai beaucoup utilisé les seringues inversées et n’ai pas observé de perte de sensibilité … au contraire!!!
    Cela a d’ailleurs parfaitement satisfait ma camarade de jeux qui dorénavant éprouve beaucoup de plaisir à me « torturer » un peu les tétons durant nos « exercices » pluri quotidiens…Alors qu’elle même les a trop sensibles pour que je puisse lui faire le dixième de ce qu’elle me fait subir et qui me fait tellement jouir!!
    Il est curieusement difficile d’en parler avec d’autres hommes …. en tout cas en Auvergne! et pourtant j’adorerais pouvoir partager avec d’autres toutes ces techniques si plaisantes…

    • Exercice pluri quotidiens, Héhé t’as bien raison, pourquoi se priver puisque le plaisir des tétons est sans fin !!!
      Ps: Je connaissais surtout la seringue inversée pour aider à faire ressortir un téton plat 😉

    • bonjour j’ai également 74 ans et je suis content de découvrir ce site car je me demandais si j’étais normal . En effet depuis quelques années je travaille mes têtons comme vous tous ( caresses étirements pincements massage avec crème) et rien n’est pus agréable pour moi de les sentir durcir entre mes doigts . Je me suis fabriqué des petites pompes avec des flacons de collyre je m’aspire les têtons pendant une dizaine de minutes ( Répété deux ou trois fois ) Et après que du plaisir ils restent hyper sensibles pendant trois ou quatre jours et je n’arrête pas de les titiller . Me voila rassuré je suis normal! je voudrais essayer l’électrostimulation quelqu’un pourrait il m’éclairer sur ce sujet Bonne soirée à tous

      • Salut ! Bienvenu sur ce blog du plaisir des tétons hommes. Pour l’électro stimulation je conseille de détourner un système d’électro-stimulation utilisé pour les muscles abdominaux
        A la place des électrodes autocollantes, vous connecterez des petites pinces plates comme celles vendus chez ROB http://www.rob-paris.com/produit.htm?pinces-a-tetons-electro-rimba&rayonID=158&universID=30&rubriqueID=&produitID=7487. Ces pinces plates n’abiment pas les tétons. Reste ensuite à choisir le programme adapté à l’endurance de chacun et surtout y aller progressivement.
        Mon conseil perso : si vous êtes seul, faites une petite séance un bandeau cuir sur les yeux en choisissant le programme qui mime la fameuse vague tétonesque « up and down » et c’est parti pour les sensations fortes !!! ( Déconseillé aux débutants et garder surtout une main sur le boitier de commande pour pouvoir arrêter à tout moment )

  33. voilà des années que mes tétons me donnent un plaisir immense mais c’est depuis que j’ai découvert ton site Marc que j’ai consacré encore plus de temps et d’attention à mes tits. Le résultat est que je ne peux plus m’en passer, je parviens à des jouissances merveilleuses, même si je ne connais pas encore ce fameux orgasme sans fin. J’aimerais maintenant rencontrer un mec comme qui aime comme oi les tetons pour partager ce plaisir. Je suis ds le Sud entre Hyères et Aix en provence: i.oblomov@orange.fr
    Merci à ce site génial

    • Tout est dit merci pour ton message. Pour atteindre cet orgasme sans fin, il ne faut surtout pas le chercher. il est le résultat d’un lâcher prise total avec le bon partenaire, il faut juste savoir l’accueillir quand il se produit. Bonnes rencontres à toi !

  34. même si j’apprecie beaucoup la sodo.Les tétons restent mon kiff numéro 1 au cours d’un rapport séxuel.j’adore que l’on me bande les yeux pendant que l’on me les titlle,mordille etc,ainsi débarrasser du sens de la vue,mon plaisir est décuplé.
    c’est tellement devenu important pour moi qu’il m’est quasiment impossible de bander sans passer par la case tétons au préalable.Certains de mes partenaires ne comprennent pas que je puisse avoir autant de plaisir et pensent même que j’en rajoute lorsqu’ils m’entendent gémir.Et bien messieurs sachez que non,j’atteinds grâce aux tétons une jouissance bien supérieure et bien plus longue qu’une simple éjaculation.C’est juste phénoménal
    pour les scéptiques,laissez vous tenter et essayer,ça ne peut pas vous faire de mal.
    vincent,mazamet 45 ans

    • Tout à fait d’accord avec toi Vincent, quand on a goutté au plaisir des tétons, le plaisir de l’éjaculation est d’une intensité et d’une durée tellement ridicule que beaucoup de mecs ayant atteint ce niveau d’orgasme s’en passent totalement. En fait, j’ai remarqué, en m’appuyant sur les techniques du Tao, qu’arriver à oublier son sexe intensifie encore le plaisir des tétons. Bander ou ne pas bander n’a aucune importance, c’est souvent très utile quand on débute, mais apprendre à s’en passer permet de repousser sans cesse les limites du plaisir des tétons puisqu’il n’ y plus de risque d’éjaculation. Allez Travaux pratiques 😉

  35. J’ai 55 ans,…j’ai découvert le plaisir des tétons dés mon ado,..quotidiennement je me caresse les seins et je peus arriver a l’orgasme sans toucher mon sexe,..les caresses et l’imagination suffissent
    J’aime les seins,je suis peut être ou plutôt probablement obsédé par eux,..je suis prioritairement hétéro même si j’apprécie beaucoup la compagnie des shemale,les seins dans une relation revêtent pour moi une importance capitale,…c’est grâce aux caresses et léchouille réciproques des seins que je prend un plaisir maximum..
    Félicitions pour se superbe site

    • Merci à toi Bob. Il y a même certains mecs que j’ai rencontré qui arrivent à déclencher une éjaculation sans même toucher leurs sexe, rien qu’en stimulant crescendo leurs tétons. Ils ne sont pas nombreux mais c’est assez étonnant. Preuve que lorsque l’on concentre toute son énergie sur ses tétons le résultat est explosif !!!

    • Salut Bob,

      Je suis entièrement d’accord avec ce que tu écris, l’expérience sensorielle et sexuelle que tu vis.
      Si tu es sur Paris, on pourrais se voir.

  36. Merci Mark
    Que du bonheur ton site simple et vrai.
    A 57 ans j’ai enfin compris ce que soupçonnait sur mes tétons après 2 mois de travail les voilas déjà à 6 bon mm et dès que tu les travail prennent 2 mm de plus
    Même quant je me baigne au lac je les travail sur le dos en palmant.
    Tu peux les tirer fort car avec l’eau plus froide les tétons sont moins sensibles
    À tous et toutes de belles séances de travail de tétons, je vous le souhaite
    Amitiés François

    • Je m’appelle aussi François. J’ai quelques années de plus et je viens de découvrir avec ce blog ce que je pratiquais déjà en amateur mais que je sais comment intensifier maintenant.Je suis également à 6 mm et les sensations sont de plus en plus fortes, dur àdécrire, ça va du pelvis et de l’abdomen vers l’anus et son pourtour il y a de quoi gémir parfois. Je suis dans le 78 et dispo pour des séances entre connaisseurs… quand vous voulez . Amitiés

    • Salut Victor, Seul un travail quotidien, de 10 mn environ de tes tétons permet au bout de 2 mois environ d’obtenir un téton qui ressorte suffisamment pour lui permettre d’être manipulé par toi ou tes partenaires. Voir mes conseils sur la page des FAQ Très important : pas de pince ni de ventouse au risque de perdre le contrôle de la situation ( téton, trop gros et/ou perdant leur sensibilité à cause de la corne qui va les entourer … je me répète mais c’est essentiel prenez votre temps et respectez vos tétons, ils vous le rendront au centuple !!!

      • D accord mais j ai très envie de les faire ressortir pour dégager du plaisir avec, mes partenaires me procure du plaisir en jouant avec et j adore ça malgrés que mes tétons soit plat. Mais j ai peur qu il prenne des cm en largeur je ne veux pas avoir des tétons de femme ^^

        • Aucun risque que tes tétons ne deviennent trop larges si tu respectes les règles suivantes:
          1- Travail quotidien de 10 mn environ entièrement MANUEL surtout pas de ventouse ni de pince !!!
          2- Si ton téton est plat, tu vas le chercher entre tes ongles et tu vas le tirer vers l’extérieur tout en le malaxant entre tes doigts comme si tu le pétrissait pour lui donner la forme souhaitée et l’obliger à sortir
          3- Dès qu’il va commencer à ressortir, surtout ne pas arrêter, continuer le travail quotidien en les roulant entre tes doigts tout en changeant la pression jusqu’à lui donner la forme souhaitée ( association possible avec une petite branlette pour plus de plaisir, ne surtout pas se priver …)

          => Avantage de cette méthode : aucun risque de te retrouver un matin avec des tétons énormes sans moyen de revenir en arrière, c’est des tétons sur mesure : tu contrôles tout de A à Z
          => Inconvénient : c’est un peu plus long ( comptez 2 bons mois environ pour obtenir un tétons praticable )

          Bon courage Victor et tiens moi au courant !

          • Ok merci 🙂
            Je t ai envoyé une photo par mail dis moi ce que t’en penses 🙂

          • Salut
            Ça fais une semaine que je m occupe de mes tétons mais j ai l impression que de la corne se forme :/ que faire ? Et toi tu as démarré ac les tétons plat ?
            Merci de tes réponses
            Victor

          • Comme je l’ai expliqué plusieurs fois ici, mes tétons étaient complètement plats lorsque j’ai commencé à m’y intéresser. Je les ai travaillés pendant plusieurs mois, une fois par jour 10 à 15mn, d’abord avec mes ongles afin de les obliger à ressortir puis dès qu’ils ont commencé à pointer en les roulant entre mes doigts, en les étirant … C’est à chacun de trouver la routine qui lui conviendra. Il est toujours possible que vos tétons, en réaction, saignent légèrement et fassent donc un peu de corne pour cicatriser. Dans ce cas massez les avec un peu de Biafine, attendez qu’ils soient remis avant de reprendre vos séances et essayez de travailler moins fort. Encore une fois, prenez votre temps !! Certains verront leur tétons ressortir en 2 mois là où d’autres auront besoin de 6 mois. Il n’y a pas de règles absolues. La seul règle c’est de ne surtout cherchez pas à aller trop vite pour développer vos tétons en utilisant pinces, ventouses et autre quincaillerie … vous risquez de ne plus contrôler la situation et d’obtenir des tétons à la fois trop gros et surtout moins sensible car définitivement entourés de corne ! And last but not least : prenez du plaisir en développant vos tétons !!!

  37. Bonjour Mark,

    Je reviens toujours vers ton blog car je sais qu’il y sera toujours question de tétons. Plaisir infini me concernant.

    Hier encore, alors que je revenais de courses, le contact de mon tshirt sur tes tétons a provoqué une petite « douleur-plaisir » que je connais bien : c’est comme si mes tétons me signalaient par cette sensation qu’il me faut les titiller et m’en occuper.

    Profitant d’une journée de temps libre, j’ai consacré toute une soirée et une partie de la nuit et j’ai atteint des sommets de plaisir juste en malaxant mes tits. Cela me transporte vraiment, mieux que n’importe que n’importe quelle addiction.

    En été et en tshirt, il m’est très difficile de ne pas caresser mes tétons.

    J’ai eu la chance de rencontrer un garçon sexy et sympathique et adepte des tétons. Il s’appelle Alexandre Morel (son pseudo sur ce site).
    Il aime tout particulièrement les caresses sur les pointes des tétons et il a gémi énormément durant cette séance géniale.

    Pour cela, nous étions installés sur mon lit et le plaisir ne fut consacré qu’aux tétons. J’ai adoré caresser les pointes sensibles de ses tétons. Ce que je retiens le plus ce sont ses gémissements qui étaient vraiment très excitants….

    Je crois que j’aurais pu passer mes journées à me faire les tétons avec lui.
    J’espère le revoir.

    • Salut Mark, salut Julien,

      Effectivement c’était une formidable séance ! Avec une overdose de plaisir c’était fou :). Nous étions tt les 2 submergé de par le plaisir de nos tétons…

      J’ai rendu visite a Julien chez lui, j’ai fait quelque centaine de km pour cela et je n’ai pas été déçu du tt. On s’est d’abord assis sur le canapé ou on a fait connaissance, puis très vite Ju a commencé a passé sa main sur ma veste, je l’ai laissé faire et j’ai ouvert ma veste pour qu’il passe sa main sur mon t-shirt.

      Il a tt de suite vu que sa me fessait de l’effet ! 😉 j’ai commencé a passer ma main aussi sur lui. Puis j’ai remonté lentement mon t-shirt vers le haut pour lui montré mes 2 jolis petit tétons, il avait l’air de les trouver top avec un joli torse+abdos. Comme Ju l’a dit j’adore me faire carresser le bout de mes pointes avec le bout des doigts, sa me provoque une sensation infinie de plaisir !! Et c’est ce qu’il a fait !

      Après on es aller sur son lit et la on a pas arréter pendant un bon moment de se carresser chacun son tour. J’ai très vite retirer mon pantalon pour rester en boxer pour nos carresses, j’avais mis un boxer blanc, bien lisse et ultra doux qui rendait de super sensation ! Il me mettez bien en valeur en plus, Julien a l’air d’avoir beaucoup aimé en tous cas :). Suite a ça j’ai pas pu m’empecher de commencer a gémir tellement Julien me carresser bien les tétons ! J’ai pas arréter de gémir, longtemp et de plus en plus ! Impossible de débander j’était au maximum. Lui aussi a énormément apprécié je pense la façon dont je lui ai carresser ses tétons, je voyais son visage rempli de plaisir ce qui m’exité encore plus, et je l’ai fait également beaucoup gémir… 🙂

      C’est une expérience que je voulais partager ici car elle été intense, je souhaite a tt lmonde de vivre la mm chose. Et je confirme moi aussi j’aurai pu passer ma journée avec lui !

      • Salut Alex !!! J’adore comment tu racontes ton expérience, on sent le vécu !!
        =>> Envoyez moi vos expérience : je veux tout savoir: décrivez votre partenaire, les préliminaires, ses réactions, si vous étiez tous les deux actifs/ passifs … partageons le plaisir des tétons sur nipple-gay.com

        Ps : combien de temps Alex vous avez joué tous les deux ?

        • Je pense qu’on a bien du y passer 2h au moins, peut étre mm 3h ^^. En tous cas énormément de sensation pour un jeune de 24 ans comme moi

          • Absolument génial, c’est un plaisir assez fou c’est vrai, qui déconnecte encore plus que celui purement sexuel…
            Mes meilleurs souvenirs sont les mêmes… à 3, voire 4 à échanger les roles…

          • On peut se voir sur Paris pour un séance de même style ? Que les tétons à volonté…

    • J’adore ton récit : tout est dit on s’y croirait !! Tu as raison quand tu parles des gémissements de ton partenaire ( je parle souvent moi de couinements, j’adore ce mot qui évoque bien l’orgasme des tétons ) qui contribue à l’excitation de la séance. Pour moi, un des mes plus grands kiff en tant qu’actif, c’est de faire couiner mon partenaire, de savoir que c’est moi qui lui donne tout ce plaisir ça me met dans un état d’excitation incroyable … Il n’y a rien pire qu’un partenaire silencieux, qui retient son plaisir. C’est pas possible de jouir des tétons en silence ! Alors lâchez tout, faîtes du bruit, excitez vos voisins !!!!

  38. Bonjour Mark,

    Voila déjà 5 mois que je travaille assidûment mes tétons et le résultat est là: j’ai pu faire ressortir mes tétons qui mesurent environ 1 cm. Mon objectif prioritaire est de garder la sensibilité de ceux-ci. ( j’ai suivi tes recommandations). Leur simple frottement quelque peu prolongé, en les faisant rouler entre mes doigts, suffit à les faire durcir et me procure cette sensation si particulière au toucher.
    Mais j’aimerais également encore développer leur volume ( par goût esthétique personnel). Actuellement, j’ai un double programme quotidien: un travail hard et intense le soir: pression, étirement, pincement, rolling etc.. et un programme plus léger le matin: simple toucher. Je précise que j’ai exclu toute « quincaillerie » et que tout se fait à la main. Dois-je intensifier mon travail hard pour gagner en volume? Que me conseilles-tu et cela est il conciliable avec mon objectif 1- garder la sensibilité- ? Est-il envisageable d’avoir des tétons de +- 1,5 , 2 cm tout en conservant leur sensibilité?
    Merci pour ton aide.
    Jean-Marie
    jeanma52@yahoo.com

    • Salut Jean-Marie ! Bravo pour tes progrès c’est l’objectif de ce blog vous aider à développer la taille et la sensibilité de vos tétons et progresser pour toujours plus de plaisir. Ton programme me parait parfait c’est à dire encore un témoignage de quelqu’un qui a développé ses tétons au naturel c’est à dire sans matériel agressif pour les tétons )
      => Si vous cherchez à gagner en volume c’est à dire en longueur et en épaisseur il faut à la fois étirer vos tétons et les rouler entre vos doigts en variant la pression de léger à très très fort pour créer un afflux de sang. Cet exercice pratiqué quotidiennement va petit à petit obliger le téton à sortir et à se dresser fièrement !! Hummmm Maintenant, c’est pas toujours aussi facile que sur photoshop parce que chaque téton est différent, les tétons un peu coniques, en forme de poire auront plus de mal à se détacher. il faudra pour cela aller chercher le téton avec les ongles, ne pas hésiter à le serrer très fort à la base pour l’obliger à sortir. Ca mettra un peu plus de temps mais ça marche !! Enfin aucun risque de perdre la sensibilité de vos tétons en cherchant à les rendre plus volumineux – au contraire – Le seul risque de perdre la sensibilité de vos tétons c’est de les blesser et que pour cicatriser ils s’entourent petit à petit de corne. Si ça vous arrive par accident, pas de panique, arrêter pendant quelques jours et badigeonnez votre téton de crème ( La crème Hoémoplamine (une crème homéopathique) est parfaite pour ça, en vente en pharmacie )
      Voilà Jean- Marie j’attends de tes news 😉

      • Coucou Mark,
        Ce petit message pour te tenir au courant de mes progrès.
        Je persévère dans le travail de mes tétons – commencé en mars 2016- , en suivant tes recommandations – voir nos différents échanges et la lecture de ton blog -. J’ai toutefois quelque peu modifié la méthode de travail qui semble me convenir. Si je ne délaisse pas quotidiennement ni totalement les caresses et étirements de mes tétons, en revanche j’alterne davantage les périodes de travail hard à des périodes plus douces ( +- 3,4 jours). Mais quand il s’agit de les travailler hard, j’y vais à fond (étirement et torsion exclusivement à la main). A l’issue de ce travail intense, le simple fait de les toucher est un vrai régal et j’ai l’impression que mes tétons ont gagné en douceur! Je continue aussi mon programme « 100 pompes.com » , mais me suis également inscrit dans un club de musculation pour développer mes pectos. Voilà l’expérience que je souhaitais partager avec toi et les lecteurs de ce blog. Jean-Marie

  39. bonjour. Je découvre ce blog avec ravissement . J’ai un âge plutôt avancé et n ‘ai découvert le plaisir des seins que tardivement, mais me suis vite approché de ce que décrit Mark. Je suis dans le 78 et correspondrais volontiers – ou rencontrerais- un ou plusieurs autres amateurs de tétons . C’est certainement mieux à deux même si seul c’est déjà fabuleux! Je suis Franck , mail: kobtero7@gmail.com. Salut à tous.

  40. Le plaisir pris avec Alexandre fut génial. Le plaisir des tétons est la meilleure sensation qui existe pour moi.
    Aujourd’hui, je peux même dire que je ressens parfois mes tétons sans les toucher, comme s’ils appelaient pour une masturbation des tétons, c’est incroyable. Il me suffit parfois de lire des témoignages ici et je sens mes tétons sans même les toucher! Plaisir extraordinaire qui m’envoie vers d’autres sphères quand je me les fais pendant une longue séance, je ne peux plus m’arrêter, c’est impossible!

  41. j’adore me les tirer et bien les exciter et simplement me les effleurer je suis content de ve trouver des hommes excités comme moi a se masturber les tetons

  42. Bonjour,
    Je suis hétéro, 50 ans, j’ai toujours apprécié les caresses sur mes tétons, mais depuis quelques mois, je suis passé à la vitesse supérieure, c’est-à-dire que je les caresse moi-même tous les jours. Je suis venu à cette pratique par le biais de l’orgasme prostatique, j’ai pu me rendre compte que la caresse de mes seins éveillait ma prostate. Je précise que j’arrive à obtenir des orgasmes de la prostate par la respiration profonde et les contractions alternées des sphincters et du périnée.
    À présent mes tétons sont très sensibles, parfois un simple effleurement provoque de fortes sensations. Ils ont légèrement augmenté de taille et font 5 à 6 mm de large sur 4 à 5 mm de haut.
    Je n’ai jamais travaillé en force, je me contente de l’action de mes doigts.
    La question que je me pose, à laquelle je n’ai pas eu de réponse en lisant ce blog par ailleurs excellent (et même unique), c’est la nature de l’orgasme des seins chez un homme ; précisément quels sont ses signes ?
    Pour ce qui me concerne, il me semble atteindre un plaisir que je rapproche d’un orgasme. Voici comment. Lorsque je veux atteindre ce plaisir, j’arrête les effleurements et autres caresses, je prends mon téton entre mon pouce et mon index et j’exerce une pression constante et progressive (mais jamais jusqu’à la douleur) soit sur l’ensemble du téton, soit accompagnée d’une petite torsion, soit en tournant autour ou d’un côté à l’autre, ou encore en alternant les pressions relâchements. J’ai une sensation de chaleur qui peut monter jusqu’à mon visage, également un sensation de plaisir vibrant. Au bout d’un moment, je ressens comme un pincement aigû qui fuse. Au début, j’en avais un ou deux, maintenant j’en ai plusieurs à la suite et il suffit d’une courte pression pour qu’ils fusent encore. Cette sensation provoque une sorte de rétractation de mon mamelon, mais surtout elle engendre de fortes contractions abdominales et se répercute dans ma prostate ou parfois même mon sexe.
    Voilà, je ne sais pas si mon témoignage pourra être utile, personnellement, je suis curieux de savoir si mes sensations sont partagées, et si elles sont de nature orgasmique.

    • Salut Marc ! super témoignage, tout est dit et ça rejoint la description de ma méthode Balinaise de travail des tétons. http://nipple-gay.com/comment-atteindre-lorgasme-avec-vos-tetons/ Je reviens sur l’importance de la respiration profonde pour créer un état de détente et de relaxation indispensable pour profiter du plaisir des tétons. J’ai testé plusieurs fois cette technique avec des partenaires débutants qui ne ressentaient aucun plaisir avec leurs tétons. Je commence à les faire se détendre complètement pendant 15 à 30 mn par des séries de respiration profonde, les yeux fermés avec une musique apaisante – un bain chaud peut aussi faire l’affaire – Le but est d’obtenir un état de lâcher prise proche de celui obtenu par la méditation. Ensuite je demande à mon partenaire de s’allonger sur le dos sans bouger , les yeux fermés ( un bandeau sur les yeux peut faire l’affaire ) et je commence à jouer avec ses tétons très très doucement en lui demandant de me dire ce qu’il ressent. Je suis surpris des résultats : plus mon partenaire est apte à se détendre, à faire le vide, à lâcher prise plus il est à même de ressentir les premiers frissons, prémisses au plaisir des tétons. Beaucoup me parlent d’une découverte incroyable, d’une sensation inconnue et tous ont envie de poursuivre le chemin vers l’orgasme des tétons. Quand à ta question sur les signes caractéristiques de l’orgasme des tétons, difficile à dire tant il est différent selon chaque individu ainsi que selon le talent de celui qui joue avec vos tétons. Le point commun c’est la circulation de l’énergie sexuelle qui va irradier tout votre corps. Cela se traduit souvent par une impression de courant électrique ou de chaleur qui peut partir de vos tétons jusqu’à une autre zone érogène : prostate, sexe, périnée … Avoir ou non une érection n’influence en rien le plaisir des tétons. Beaucoup d’hommes ayant subi une opération de la prostate connaissent l’orgasme des tétons sans aucune érection. Par contre, le signe indicateur de l’orgasme qui ne trompe pas pour le partenaire qui joue avec vos tétons c’est le moment où vous allez commencer à ce que j’appelle « couiner » j’adore ce verbe tant il décrit si bien le son caractéristique de l’orgasme des tétons souvent fait de sons très mélodieux. Pour moi le vrai orgasme des tétons est toujours sonore. Jouir intérieurement c’est retenir sa jouissance ce qui va à l’encontre du lâcher prise. Donc oubliez vos voisins, lâchez vous : couinez, gémissez, criez !!

  43. Bonjour Mark,

    Merci pour ta réponse détaillée qui, du coup, appelle d’autres commentaires de ma part.
    Pour ce qui est des sensations ressenties, pour l’instant, je ne trouve rien de comparable à l’orgasme prostatique par la durée, l’intensité, la satisfaction physique et psychique qu’il apporte. C’est pour moi l’orgasme le plus incroyable, devant l’orgasme éjaculatoire, intense, mais bref, et devant le plaisir des seins. Mais, il est possible que dans ce cas, je ne connaisse pas encore les limites de ce plaisir. Il est vrai que je pratique seul, ma femme stimule mes mamelons avec ses mains et parfois sa bouche, mais elle trouve cela un peu étrange (elle associe la stimulation des seins à une pratique réservée plutôt aux femmes). De fait, par exemple, une fois qu’elle a constaté que je suis en érection, elle ne prolonge pas les caresses et ne m’a encore jamais conduit à l’orgasme de cette façon.
    D’autre part, je ne couine pas :-), ou je ne vocalise pas, ou rarement, chez moi, le plaisir ce manifeste, entre autres, par la respiration qui s’accélère, devient bruyante, accompagnée parfois de véritables râles, coupés d’apnées. Donc, je ne couine pas, pourtant je n’ai pas la sensation de ne pas lâcher prise. Mais je peux me tromper, c’est peut-être une ancienne habitude liée à un souci de discrétion.
    Enfin, toi-même, pourrais-tu décrire ce que tu ressens lors de l’orgasme des seins ?
    A-t-il une résonance au niveau de ta prostate ? De ton sexe ? As-tu déjà éjaculé par ce biais.
    Merci d’avance.

    • Je suis persuadé que l’orgasme des tétons peut être aussi intense que l’orgasme prostatique en beaucoup plus durable car pas de risque d’éjaculation prématurée avec ses tétons, à moins bien sûr de jouer avec son sexe 😉 Quand à la manifestation de l’orgasme des tétons, couiner ou pas couiner n’est pas l’essentiel. Tout orgasme est un un moment de lâcher prise total, de perte de contrôle du corps qui part en roue libre un peu comme lorsque vous êtes sur le grand 8 d’une fête foraine. Pourquoi la plupart des gens crient lorsqu’ils plongent soudainement dans le vide ? Parce qu’ils ne contrôlent plus rien et que dans une société où l’on est habitué à tout contrôler ça fait peur de lâcher prise pour de bon. Et bien c’est la même raison pour laquelle le vrai orgasme – de mon point de vue – ne peut être silencieux. Ne parle t-on à propos de l’orgasme d’une petite mort ?
      Quand à ce que je ressens personnellement lors de l’orgasme des tétons: de l’électricité qui part de mes tétons pour irradier tout mon corps, des spasmes et surtout un moment de relaxation totale. Mon orgasme est très très sonore, ma respiration s’accélère, se bloque, mon corps se tend et enfin se détend et là je couine à n’en plus finir selon l’intensité de stimulation de mes tétons, ce qui excite énormément mon partenaire. Il n’y a rien de plus ennuyeux que de s’occuper des tétons de quelqu’un qui ne réagit pas. L’orgasme silencieux, intériorisé pour moi n’existe pas même si comme tu le dis si bien on est conditionné pour jouir en silence. Faite du bruit pour l’orgasme des tétons !!!

    • Salut Alan ! Cherche pas à être normal mais plutôt toi même, c’est à dire unique : s’il faut que tu te caresses les tétons pour avoir une érection, prend du plaisir comme ça plutôt que de chercher à te comparer aux autres 😉 Bonne exploration dans le plaisir des tétons !!

  44. Bonjour,
    Voici trois mois que je me travaille les tétons, avec les doigts , mais aussi je les étire et les grossis avec la technique de la seringue inversée, très efficace, des succès à la hauteur en travail d’une heure quasi tous les jours. J’explique : vous prenez deux seringues classique, environ 12 à 15 mm de diamètre INTERIEUR.
    Vous sciez, après avoir enlevé les pistons, le corps de la seringue, à 4-5mm du bout ( pas la « tutte » servant à poser l’aiguille) et vous ébavurez les bord, car le piston rentrera dorénavant par là.
    et voilà.. Vous posez la seringue coté « garde » ( les deux ailettes servant à l’origine à coincer deux doigts dessous en poussant avec le pouce sur le piston)
    sur le téton et aspirez celui-ci autant que possible ( je conseille un peu de lubrifiant sur le caoutchouc du piston). Il s’agira encore de déterminer la position idéale « tirée » du piston et, à hauteur correspondante du bout scié, perforer un trou à l’aide d’un gros trombonne déplié et chauffé dans le corps du piston, trou qui servira par la suite à y glisser un trombonne déplié pour empêcher le piston de revenir. Vous tenez comme cela le plus longtemps possible, en surveillant quand même la couleur de vos tétons.; si ceux-ci virent au mauve, voire cramoisi, retirez les trombonnes et laissez redescendre les pistons, pour soulager vso tétons..puis reprenez, et ainsi de suite..au bout de plusieurs semaines, l’allongement de vos tétons est visible. .Bon travail ( a associer au travail décrit ci dessus)
    je les ai travaillé environ une heure par jour avec les seringues . évidemment, ça pince un peu au début, mais on s’y fait..
    bon plaisir

    • Quelle ingéniosité !!! Tu devrais breveter ton système et le soumettre au concours LEPINE !! mdr
      Très efficace pour ceux qui veulent se faire en 8 jours de très gros tétons MAIS avec le risque qu’ils perdent a terme de façon irréversible leur sensibilité, on peut pas tout avoir … Un téton qui vire au mauve/ cramoisi ça sent le sapin !!
      Je te propose de développer avec la même ingéniosité une machine à travailler les tétons devenus insensibles. Je suggère l’utilisation de fausses dents de crocodiles associés à un double serre joint Mdr
      => Chacun fait ce qu’il veut et l’expression est libre sur mon blog par contre je rappelle mes conseils plus raisonnables pour ceux qui veulent à la fois développer la taille et la sensibilité des leurs tétons : cliquer ici

    • Bonjour,
      J’utilise cette technique de la seringue, c’est efficace car l’aspiration est constante. Je fais deux ou trois séquences de 5 mm car la douleur est là et il ne faut pas comme tu le dis que le téton vire au mauve.
      Je ne suis qu’a une quinzaine de jours de travaille et j’ai constaté que mes tétons avaient grossis.
      Le plus c’est la sensibilité qui dure toute la journée au moindre frottement…j’adore!!!

      • Salut Jean Yves. Attention à garder un contrôle sur le grossissement de tes tétons. La seringue, par aspiration provoque un afflux de sang dans ces derniers , ce qui le fait grossir et augmente aussi sa sensibilité. Laisse bien récupérer tes tétons entre 2 séances de seringues pour laisser le sang ressortir complètement: n’oublie jamais que les plus gros tétons ne sont pas les plus sensibles !!

  45. Moi je travaille mes tétons a l’occasion je les pince mais après 5 minutes j’obtient une douleur que j’aime ,mais comment atteindre l’orgasme, dépassé la douleur?

    • Salut Chris ! Pour moi, la douleur n’existe pas. C’est ton cerveau qui la crée parce que tu refuses de lâcher prise. Le lâcher prise est la clé pour atteindre l’orgasme des tétons. Pas facile, surtout dans un monde où l’on cherche à tout contrôler en permanence. Quelques moyens pour y parvenir : la respiration profonde, une confiance absolue avec ton partenaire ou encore la méditation … Mon plus beau souvenir d’orgasme des tétons était avec un jeune Yogi indien pratiquant quotidiennement la méditation, son orgasme a duré plus de 2 heures. Il était comme en apesanteur totalement immobile. L’orgasme des tétons se situe à la limite de la douleur – attention je ne parle pas ici de SM – au moment où tu te fais confiance et tu acceptes de tout lâcher, un peu comme si tu sautais dans le vide !

  46. Le système des seringues est hyper efficace. Les miens mesure 15 mm au repos et après ma séance de seringues, j’y pose des caoutchouc cylindriques qui maintiennent la grosseur toute la journée.
    Hier, je suis allé dans un sauna à Valence avec mes caoutchouc en place, je vous dis pas ce que les mecs m’ont fait, ce qui est sur c’est qu’à chaque fois, je me fait s…r à fond jusqu’à la jouissance car les mecs s’aperçoivent qu’en me travaillant les tétons, je bande à mort. Super jouissance et j’y retourne la semaine prochain, RDV tous les mardi a-m de 15h à 16h30.

  47. Bonjour Mark,
    Pour mettre en valeur mes tétons, je voudrais épiler le contour de ceux-ci. Plusieurs méthodes sont proposées sur le net. D’après ton expérience, et tes photos – superbes d’ailleurs – que me conseilles-tu? Comme toujours sur le net, on y lit le meilleur et le pire. Merci pour ton aide.PS La zone à épiler n’est pas trop importante.

    • Salut Jean-Marie
      La zone autour des tétons et très sensible et doit être épilée avec précaution. Mon conseil : surtout pas d’épilation – soit disant définitive au laser ou lumière pulsée ( qui est d’ailleurs une grosse arnaque ) – uniquement épilation en institut avec plusieurs petites bandes de cire pour ne cibler que les poils et ne surtout pas recouvrir le téton. L’épilation sera évidement à renouveler régulièrement selon la vitesse de repousse.

  48. un CONSEIL Masturbez vos tetons avec une creme visqueuse « émoliente » hydratante en pharmacie presque gratuite c’est essentiel et multiplie le plaisir par 100 !

  49. Moi bi actif passif+ de 28 ans (Doué la fontaine 49)

    Je recherche un couple amateur de tétons pour offrir chacun de mes tetons à ces deux bouches…

    De belles séances en perspectives + si affinités…

    Snap: Karl49000(ajoutez-moi)

  50. je commence à peine le travail des tétons j apprends en vous lisant
    et j espère arriver à avoir les mêmes sensations que vous décrivez

  51. Salut!

    Moi j’ai un petit soucis avec mon copain, son ex était du genre assez violent dans ses rapports sexuels et du coup il lui mordait assez violemment les tétons, or aujourd’hui il ne ressent plus rien à ce niveau, est-ce que vous savez s’il est possible de lui faire retrouver des sensations ou est-ce que c’est mort?

    • Salut Nicolas !

      2 raisons peuvent pour moi provoquer la perte de sensibilité des tétons :

      > Une raison physiologique : les cicatrisations successives d’un téton qui a saigné de nombreuses fois vont générer une sorte de corne qui va entourer le téton pour le protéger mais aussi diminuer progressivement sa sensibilité. Contre la corne, malheureusement pas grand chose à faire si ce n’est éviter qu’elle se forme. C’est la raison pour laquelle je recommande d’éviter toute la quincaillerie: pinces, ventouses … utilisée par ceux qui souhaitent obtenir trop vite de brosses tétines. En cas de téton qui saigne après une séance trop intense, tartinez vos tétons de vaseline ou de biafine pendant plusieurs jours pour éviter la formation de corne et surtout attendez la cicatrisation complète avant de reprendre vos ébats tétonesques 😉

      > Une raison psychologique : quel plaisir ton copain prenait à ces rapports violents ? Il a des mecs qui prennent du plaisir dans des rapports SM et se faire mordre violemment les tétons peut faire partie d’un jeu convenu avec leur partenaire qui les satisfont pleinement. Une douleur subie contre son gré peut provoquer un blocage futur au plaisir des tétons.
      Je rappelle, je l’ai dit de nombreuses fois ici, que la douleur n’existe pas elle se crée dans le cerveau lorsque la limite maximale que chacun ne se croit pas capable de pouvoir dépasser est atteinte. L’orgasme des tétons s’obtient d’ailleurs souvent dans la recherche du dépassement de cette limite qui est une résistance au lâcher prise… A condition bien sûr d’une bonne connexion entre les 2 partenaires et de respecter la progression des étapes, un peu comme des paliers en plongée sous-marine. Une petite douleur, décrite à la limite du plaisir, fait souvent partie du jeu. Une violente douleur refusée peut créer un blocage définitif au plaisir des tétons …

      =>> Si les tétons de ton copain sont restés souples- c’est à dire sans corne apparente – et que l’envie de plaisir des tétons est toujours aussi forte, tout n’est pas perdu. La resensibilisation des tétons de ton copain passe à mon avis par les mêmes petits exercices solitaires que je propose aux débutants qui souhaitent développer la sensibilité de leurs tétons =>> Consulte la section Questions/ réponses de ce site http://nipple-gay.com/plaisir-des-tetons-chez-les-hommes/ Objectif: qu’il redécouvre toute la palette de sensations que lui procurent ses tétons, d’abord par lui même en les travaillant 10 mn par jour. Ca peut rendre un ou deux mois ! C’est seulement ensuite que vous pourrez reprendre vos jeux à deux mais sans excès !

      J’espère vraiment que ça va marcher, c’est la première fois qu’on me pose cette question ici, donc n’hésite pas à revenir vers moi si tu as des questions et surtout tiens moi au courant des résultats 😉

  52. Salut, je voulais savoir s’il était possible de resensibiliser les tétons? Car mon copain ne ressent plus rien a cause de son ex qui jouait violemment avec en les mordant tres fort, parfois meme jusqu’au sang, du coup je voulais savoir si c’était réversible ou non…

  53. bonjour, je connais depuis l’orgasme prostatique, et même sans aide externe.
    ma question: je voudrais avoir un orgasme uniquement de mes tétons ?
    je les est sensibilisé depuis un mois environ,et quand je les caresses,je me déclenche immédiatement un orgasme prostatique. ce qui n’est pas mon but..
    comment faire pour avoir uniquement un orgasme tétonique ???
    merci d’avance

  54. Vraiment sympa ce blog. Je suis un adepte, presque un « fana » , du plaisir par les tétons. j’utilise beaucoup les seringues inversées et vient d’en trouver une plus grosse ( 50cc.) que je vais essayer . J’ai à plusieurs reprises fait « un peu » saigner mes tétons mais jusqu’à maintenant sans complication ni diminution de sensation. Mon problème est que je ne sais pas jusqu’où aller : actuellement mes tétons « au repos mesure déjà 1cm.5 de longueur et atteignent 2 voire 3 cm en fin de stimulation… Mais je n’en ai jamais assez et je me demande si, en fait , mon désir profond ne serait pas d’avoir des vrais seins…?? Pourtant je suis un homme qui adore faire l’amour avec ma femme qui aime aussi cela autant que moi ( peut-être même plus encore); j’ai aussi des fantasmes de sodomisation par une grosse queue mais je ne suis absolument pas désireux de devenir totalement homo ou « inter » . .
    Je me pose beaucoup de questions… en tout cas une chose certaine j’aime avoir une grosse queue et m’en servir …
    QUI SUIS JE ???

  55. Ah!! J’oubliais ….. Y aurait il un homme ou une femme de la région de Clermont ferrand qui aimerait partager avec moi des séances de « traitement » des tétons de temps en temps????

    • Bonjour Henry.
      Je suis en face, en Suisse, vers Lausanne, et j’adore qu’on joue longuement avec mes tétons, et pourquoi pas plus encore…
      Je te laisse me faire signe ici, ou sur mon mail : quinka@romandie.com

      Je cherche également des passionnés des tits sur Suisse, dont Frédéric, qui a publié plus haut en avril 2014 , sauf erreur.

      Très ouvert à bien des choses, j’espère trouvé des complices par le biais de ce site exceptionnel dont je remercie et félicite le créateur….
      Jeannot.

  56. MERCI Mark pour ce site génial. j’ai 67 ans et j’ai toujours aimé me pincer les tétons et maintenant que je vis seul, quand je regarde du porno cela accompagne très bien les plaisirs visuels. de plus je suis un diaper lover et quand je porte des couches bien épaisses entre mes cuisses et que je sens un bon gros pipi qui va envahir ma grosse couche je me mets à me pincer les tétons pour augmenter le plaisir de me pisser dessus. en regardant la video du mec qui jouissait avec l’aneros je me pinçait les tétons et je ressentais dans ma couche trempée des vibrations de plaisir au niveau du scrotum, et plus ce mec vibrait , plus je me pinçais et plus j’avais du plaisir.
    Benoit je suis sur Chartres

  57. Salut Mark,
    Je lis toujours avec autant d’intérêt ton site. Bravo pour la nouvelle : « comment déclencher l’orgasme des tétons ? » Super même si c’est pas évident d’atteindre ce but ultime. Depuis un an , j’ai bien progressé – du moins je l’espère-. Mes tétons font actuellement plus ou moins 1 cm. Et je ne passe pas un jour sans me les titiller et caresser. Je les ai travaillés hard pendant environ trois quatre mois pour les faire ressortir car ils étaient plats. Ensuite, entretien courant. Je voudrais cependant encore leur faire prendre plus de volume pour arriver à 2, voire 2,5 cm ( même si je sais que tu es plutôt adepte de plus ou moins 1cm). Question de choix personnel. Que me conseilles-tu ? Reprendre un travail plus hard en temps ( plus ou moins 10 minutes), fréquence ( une ou deux fois par jour) et intensité ( sachant que j’accepte une certaine douleur qui en réalité est pour moi source de plaisir)? Je compte bien entendu privilégier le travail manuel pour garder la sensibilité de mes tétons. Puis-je espérer arriver à 2, 2,5 cm ou est-ce un leurre? Merci pour ton aide. Jean-Marie.

    • J’essaye d’avoir avec les tétons une approche pragmatique. Pour moi développer la taille de ses tétons n’a de sens que pour permettre de mieux les prendre en main et en bouche pour toujours plus de plaisir, seul ou avec un partenaire. En ce sens 5 mm suffisent largement. Au delà, on entre dans un autre univers que semblent particulièrement affectionner les gays : « the bigger the better » Au risque de froisser certains lecteurs de ce blog, encore une fois la taille des tétons n’influe nullement sur leur sensibilité, pire je remarque tous les jours que des gros tétons, même développés naturellement sans matériel, sont beaucoup moins sensibles que des tétons plus discrets qui ressentent toutes les sensations légères d’un effleurement ou d’un coup de langue … La raison: votre téton s’épaissit en se gorgeant de sang ou en fabriquant de la corne. Les nerfs qui l’innervent sont de moins en moins à fleur de peau ce qui va diminuer la sensation ressenti et obliger à des manipulations toujours plus hard …virant SM … Vous entrez alors dans le cercle vicieux que je dénonce ici : tétons toujours plus gros => tétons toujours moins sensibles => manipulation toujours plus forte => tétons encore plus gros => …. Enfin pour ceux qui recherchent l’effet attractif des gros tétons, imaginez le avec les années pendouiller sur un pec avachi.. pas très sexe … Bon là je crois que j’ai bien cassé l’ambiance ;-(( Donc, faite un choix soit vous voulez concourir pour Mister DateDick (le réseau social des huge nipples and big bulge Berrrk ) soit vous voulez du plaisir avec vos tétons. Ce blog s’adresse à ceux qui ont fait le second choix 😉
      Ps : Jean-Marie est ce que tu pourrais nous en dire plus sur tes raisons personnelles qui te font vouloir des tétons de 2 voire 2,5 cm ? LOL

      • Merci Mark pour ta réponse si rapide et tes conseils. Le motif pour lequel je désire des tétons développés , c’est de les rendre bien visibles. Les tétons sont souvent oubliés , alors qu’ils méritent attention pour soi et les autres. J’aime deviner de beaux tétons sous un vêtement moulant. Suite à ton message, j’ai pris de nouvelles mesures. C’est pas évident à un mm près. Je pense que leur taille actuelle se situe entre 8 mm et un cm. Après vérification de mesure, je dois reconnaître et avouer que 2 cm, voire plus seraient excessifs ( je fais donc mon mea culpa). Mais j’aimerais malgré tout avoir quelques mm de plus pour une meilleure visibilité, mais pour autant que je garde intacte leur sensibilité actuelle. Un compromis entre ces deux aspirations est-il possible? Je continue bien entendu à entrainer mes pectos qui sont en sont le réceptacle indispensable pour une mise en valeur. Tout cela n’est pas évident pour un novice.

          • Je te propose de découvrir mon Massage Balinais des Tétons. Les séances peuvent durer 1H, 1H30 ou 2H et +. Il s’agit d’un massage professionnel mêlant massage tantrique et travail des tétons. Il se déroule à Paris >>> Toutes les infos pour me contacter sur mon site de massage Je vous ferai découvrir l’orgasme des tétons !!!!

  58. je suis très fétichiste ,je dispose des escarpins à l’envers ficelés sur le dossier d’une chaise et je caresse mes tétons sur les fers des talons .je vais plus loin, ;je les retourne ,et je dispose une punaise sur chaque repose talon de l’escarpin, et je m’humilie en frottant mes tétons sur les aiguilles des punaise ,jusqu’à m’obliger à faire pénétrer les punaises dans mes tétons . je me les suis aussi écrasés du poids de mon torse sur les talons . j’ai ressenti une douleur sur un omoplate pendant longtemps et une impression d’une masse en palpant mon sein . cela est presque disparu ,la masse un peu moins ,mais diminuée

      • Bonjour Patrick,

        Concernant la masse dont tu parles, se situe-y-elle derriere le téton? Dans ma période SM, une Maîtresse avait ( à ma demande et pour répondre à ma curiosité sans limite ) introduit une aiguille médicale dans chacun de mes tetons les traversant ainsi de part en part ( ravi de l’essai ! Lol ). Plusieurs semaines après cet épisode, en sortant de mon bain, j’ai senti une petite « masse » derriere mon téton gauche. Comme je sais que les hommes peuvent aussi avoir le cancer du sein ( c’est rare mais hélas ça existe ) j’ai palpé alors tout mon sein en le serrant dans ma main et en revenant vers la pointe du téton. Je me suis aperçu qu’en appuyant assez fort sur cette petite masse que quelques gouttes de pus en sortait. J’ai parlé de cette masse ( pas de l’épisode SM ) à mon doc qui m’a rassuré en me donnant un petit tube de pommade anti-biotique a appliqué sur la masse et m’a dit de ne plus appuyer trop fort dessus en m’inquiétant car en fait, plus je « vidais » la coque et plus l’organisme avait tendance à en produire. J’ai suivi les conseils du doc et cela a effectivement disparu. Si je t’écris cela c’est pour te conseiller d’en parler avec ton doc pour poser un diagnostic et « régler » la situation selon ce qu’il te dira et SURTOUT pour te dire que dans tes pratiques, sois HYPER vigilant à TOUJOURS bien désinfecter ( même si tu le fais et que la pointe touche un autre objet ou un autre endroit de ton corps, re-desinfecte !!! ) Une petite plongée dans une bouteille d’éther ou essuyer avec un petit tampon pré-imbibé cela ne prend que deux ou trois secondes mais cela va surtout t’éviter toute sort de mésaventure.

        • Merci de ta réponse ,en faite mon seins droit est un peu plus gonflé et la masse est bien à côté du téton à droite ,,c’est plus en penchant la tête beaucoup en avt que je ressent comme une inflammation sur le muscle de l’omoplate . En faite au repos la douleur disparait ,elle revient ensuite. lors d’une radio mammaire ,il y a 3ans ,le seins drt était plus développé ,c’est tout ,;donc ,rassuré ,je n’ai pu me résigner à vraiment arrêter

  59. Bonjour,

    En lisant votre site, j’ai été agréablement surpris de voir que d’autres hommes que moi ( étant bi, mais hélas pouvant rarement trouver un homme qui comprenne ma situation ) étaient excités par leur tetons. Pour moi cela en devient presqu’une question de fierté. J’aimerais tant que chacun de mes tetons atteignent la taille de 3cm.
    Ma compagne a remarqué mon excitation tetonesque et en joue souvent ( pincement, étirements, succions, mordillements …) et elle sait que j’aimerais avoir des tetons de la taille des siens quand ils sont excités . Cela, elle le comprend moins et n’attache d’importance à mes tetons que lors de nos rapports ( qui sont beaucoup trop rares, environ une fois toutes les 3 semaines …:-( ).
    Depuis que je suis tombé sur votre site il y a quelques mois, je me suis dit que rien ne m’empêchait finalement de prendre soin moi-même de l’allongement de mes tétons. Direction pharmacie pour acheter deux seringues, magasin de bricolage pour acheter des joints toriques.
    Première mission, trouver un endroit où je peux « planquer » cela sans que quelqu’un ne tombe dessus et en même temps pouvoir prendre moin « matériel » discrètement quand je vais dans la salle de bain….
    Deuxième mission, des que je suis dans la salle de bain, je me jette sur la mise en place de la succion afin qu’elle soit quand même un tout petit peu efficace ( je ne saurais pas justifier un passage dans la salle de bain de plus de 20 min grand maximum ). Une fois cela mis en place ( seringue inversée ) je passe sous la douche, en admirant mes tetons qui s’allongent et qui dans la seringue, sous l’effet de la succion dépassent les 3cm.
    C’est ici que j’ai besoin de votre expériences à tous : les seringues sont les mêmes des 10cc je pense ( un diamètre d’un bon cm ) et je procède chaque fois de la même façon ( je lubrifie avec de la salive une zone plus grande que mes tetons en oubliant pas ceux-ci bien sûr ) et j’aspire. Déjà à ce moment là, je remarque que mon teton gauche réagit moins que lorsque je fais le droit. Pendant le passage sous la douche et donc le maintien de la succion, mon téton gauche s’étire moins, la pointe du téton devient plus vite violacée et la base reste blanche, alors que mon téton droit m’emplit de satisfaction en s’étirant allègrement et étant un peu rougeâtre ( ce qui ne m’alerte pas ( peut-être à tort ) puisque, pour moi, c’est l’effet de la succion.
    La douche se terminant ( hélas ) je laisse tout en place le temps de m’essuyer et de grignoter encore du temps lol
    Ensuite la dernière phase du plaisir de la journée arrive. Sans desserrer les seringues, je tire progressivement sur celles-ci ( faisant ainsi gonfler toute ma poitrine, hummmm j’adore ) jusqu’au moment où un bruit d’aspiration se fasse et libéré ainsi mes tetons tout tendus ! Qu’est ce que je les aimes comme ca !!! Grrrr Ensuite, sans perdre de temps je prend des genres de « seringue » dont ils se servent dans les hôpitaux pour le prélèvent d’urine ( ne m’en demandez pas plus, je n’y connais rien !!! ) que j’avais remarquées en me rendant un jour aux urgences avec un de mes gamins ( je ne sais par quel hasard, deux de ces « seringues » sont tombées dans ma poche. Vous allez vous demander pourquoi cet intérêt ? Je vous explique : avec les seringues de pharmacies ( que j’inverse comme vous le connaissez tous ), lorsque je place un joint torique sur la seringue du côté du teton, cela finit par « déformer » la seringue et après quelques séances le piston de la seringue ( en tout cas la partie caoutchoutée à l’intérieur ) n’assure plus l’étanchéité nécessaire pour créer le vide dans la seringue et donc il faut racheter des seringues ( opération déjà un peu embarrassante en presençe du pharmacien ). J’y arrive donc à ces seringues aperçues en hôpital dont le tube est plus rigide. Mes tetons bien allongés après ma sortie de la douche comme je vous l’ai décrit plus haut, je place immédiatement la seringue à prélèvement ( au bord de laquelle j’ai préalablement encerclé mon joint torique ), en replaçant bien chaque teton au centre, j’exerce une nouvelle aspiration de trois à 5 minutes, et quand je commence à craindre d’éveiller des soupçons sur la duree de ma presençe dans la salle de bain, j’etire à nouveau ce dispositif, tout en poussant le joint torique vers mon thorax. Le joint étant de diamètre légèrement inférieur à la seringue de prélèvement, celui-ci vient enserrer légèrement mon téton.
    Par la suite, j’essaye de porter un vêtement ample ( car on voit clairement mes titis « agressivement » lol pointer ).
    Mon soucis est que, à chaque fois avec mon téton gauche, l’étirement dans la première seringue est un peu moins long, le bout est assez violacé, la base reste blanche et après la deuxième « technique » lorsque le joint est en place, la partie sortante de mon téton est clairement moins longue que celle du téton droit ( les deux joints finissent par remonter vers la pointe car je ne veux pas un enserrement trop dangereux ) la pointe du gauche est vite violacée et le joint finit plus vite à lâcher le téton. Parfois je l’enlève moi même car je le trouve trop violacé et je ne veux pas qu’il noircissent et ainsi nécroser les tissus qui le compose. Après chaque séance, et parfois dans la journée, je met une crème hydratante pour prendre soin de mes tetons et surtout éviter , comme certains en parlent ici, la formation de « corne ».
    Je sis que j’ai été assez long dans mon récit mais je voulais donner un maximum d’informations afin que vous puissiez m’aider, me recommander d’autres techniques ( je met parfois des pinces sur le trajet de mon travail hé oui c’est dure d’assouvir ma passion dans ces conditions… Pffff ) De ma période sm il me reste des pinces à tetons avec embouts en caoutchouc pour ne pas blesser le téton mais juste le pincer. Ces pinces sont reliées à une chaîne. Pensez vous que l’étirement peux aussi se travailler en accrochant un poids à cette chaîne? Je le rappelle, je veux juste étirer mes beaux tetons afin de pouvoir dire un jour :  » mes beaux et LONGS tetons  » et pas faire de mini séance sm dns ce cadre ci !
    Dernière précision, depuis que je suis avec ma compagne, c’est à dire neuf ans, elle a pris l’habitude me plus me sucer, mordiller étirer mon téton droit ( celui qui s’allonge bien ) que le gauche qu’elle a souvent tendances à oublier, son autre main étant partie ailleurs…lol
    J’attend avec impatience vos commentaires mémé si je crains fort ne pas en avoir vu les dates anciennes des « post » ….

    Luc, 53 ans, Liege en Belgique

    • Et le prix du commentaire le plus long sur ce blog est remis à … Luc de Liège !! applause
      En te lisant, on se rend pas compte de l’ingéniosité que doit déployer un hétérosexuel pour pouvoir vivre discrètement ses fantasmes ;-)) LOL Tu devrais vraiment faire ton coming out tétonesque. Je propose un scénario : tu te prépares et tu sors de la salle de bain avec tes 2 seringues aspirant tes tétons et débarques devant ta compagne en lui demandant d’imaginer la suite …
      => Si vous lisez le commentaire de Luc et que vous avez d’autres idées pour le faire sortir de la salle de bains, il attend vos suggestions ici ;-

      • Désolé Mark….je ne voulais pas être trop long et m’en excuse :-/
        Je sais que j’ai ( trop ) le soucis du détail. J’espère ne pas avoir été saoulant pour les lecteurs du blog…
        Il est clair, Mark, que j’aimerais partager cette passion pour les longs tetons. Ma compagne a été ma Maîtresse dans nos jeux SM et est donc parfaitement au courant de cela. Hélas, il y a 3 ans environ, le donjon où nous pratiquions a été fermé et dans le même temps ma compagne a attrapé la fibromyalgie. Elle en souffre énormément et cela a fait chuter sa libido…:-( Quand nous avons des rapports ( ce qui arrive, au mieux, une fois toutes les 3 semaines 🙁 ) elle aime jouer avec mes tetons ( comme dis dans ma présentation ). Cela étant vraiment beaucoup trop peu pour me satisfaire j’ai du mettre au point ce stratagème que je ressens comme lourd, dont le côté solitaire me peine….jalouse comme elle est je pense qu’elle a du decouvrir tout mon petit matériel. Elle sait et observe que quand j’ai les bras croisés, je titille mes tetons à travers mes vêtements. Elle sait que je suis sexuellement bi ( car j’aime aussi le sexe avec un homme mais ne pourrai jamais tomber amoureux d’un homme ).
        J’aimerais tant rencontrer un ou une complice…mais je ne pense pas avoir vu de Liégeois ou de Belge sur le site. Si il y en a, mon adresse mail est homme504000@gmail.com.
        Je voulais faire des photos pour les mettre sur ton site ( et surtout en regarder ! :-p ) mais je n’ai pas encore découvert la page photo/vidéo dont tu parles….?
        En espérant d’autres échanges,

  60. Merci Mark ,grasse a vous j’ai fais connaissance a ce grand plaisir que me donnent mes tétons.Je viens de découvrir a 70 ans et c’est merveilleux,vraiment un plaisir que je regrette de ne pas avoir connu avant.J’ai réussi a sortir les tétons qui sont devenus hypersensibles,je n’arrête pas de les titiller.
    Encore merci

  61. Le nivarna de se faire travailler les seins. J’ai decouvert cela il y a 7 ou 8 ans . Une merveille. Qui a lyon pour se faire plaisir mutuellement jusqu’a la jouissance

  62. Bonjour et merci Mark pour ton site qui reste pour moi le seul site francophone ( je n’ose même pas parler de sites belges ! 🙁 ) qui traite si bien de cette zone érogène que sont les tetons chez les hommes ) Hélas, malgré ma demande dans un précédent poste je n’ai eu aucun contact d’homme belge qui ont découvert ce même plaisir. Comme expliqué dans mon premier post ici, je travaille toujours l’allongement de mes tetons  » en cachette  » dans ma salle de bain ( avec toujours ce stress que ma compagne ou un des enfants ne viennent frapper à la porte avec leur éternelle question :  » Tu as bientôt fini ta toilette  » ) ce qui sonne le glas de mon travail « tetonesque ». Je vais donc réitérer ma recherche. Je cherche à entrer en contact avec un homme ou une femme aimant le plaisir des jeux de tetons ( pendant une soirée, un après-midi et non 15 minutes ) pour partager nos façons de travailler nos seins, chacun sur soi ou en le faisant vivre à l’autre et travailler ainsi entre personnes qui savent pourquoi elles sont principalement là !!! À part le travail de l’allongement ( qui progresse pas mal ) quand je caresse mes seins, je ressens certe ce plaisir qui se prolonge jusqu’au pelvis, mais je n’arrive pas à aller plus loin. Cela fait partie de mon « psyché » car dans mes relations physiques, je n’éprouve du plaisir que si je peux ressentir le plaisir du ou des partenaires…sinon….rien ne se passe ! :-s
    Alors rencontrer une personne comme tu l’as fait à Bali ou si j’ai bien compris comme toi, qui arrivez à faire monter le plaisir jusqu’à un « orgasme » différent, j’en serais comblé !!! Évidemment si l’autre personne ne sait recevoir, une participation financière est toujours possible ( avec des limites bien sûr ! ). Comme dis plus haut je ne cherche pas de professionel(le)s car le plaisir doit être aussi intense pour l’un que pour l’autre !!!
    En espérant, cette fois, avoir plus de succès que précédemment, j’attend de lire vos réponses ( si vous préférez en privé mon mail est homme504000@gmail.com ) pour d’éventuelles prises de contacts ou des noms de sites francophones traitant de notre plaisir commun.
    Bises mouillées sur vos tetons,

    Luc

  63. Bonjour les amateurs de tétons !
    Je viens de découvrir ce blog au demeurant fort sympathique car exempt de grossièretés !
    Bien que je ne sois pas gay nous pratiquons chaque week end le naturisme et les plages du sud ouest s’y prêtent bien. Au cours de promenades le long de la plage il m’arrive assez souvent de faire des rencontres hommes en tenue d’Adam. Nous nous observons et si fit je tripote alors mon sexe. Si la personne rencontrée en fait de même, c’est bon ! En effet j’aime bien masturber car ainsi on peut découvrir les si nombreuses variétés de verges: longues, courtes, énormes, petites et leurs éjaculations torrides ou petit suintement mignon, gémissements ou pas, etc…Petite anecdote : j’apprends généralement à ces messieurs que quand l’orgasme monte il y a lieu de ralentir le mouvement de va et vient (slow motion !). Je ne pratique jamais de fellation…
    Mais revenons-en aux tétons! Depuis quelques années je m’occupe d’eux et finalement j’ai découvert moi-même les grands principes, particulièrement valables, énoncés par notre ami Mark.
    Je procède de plusieurs manières mais aujourd’hui je n’en décrirai qu’une.
    Chaque matin je fais un petit dix minutes de gym. Au cours de celle-ci, couché sur le dos, j’effleure mes tétons du bout des doigts, délicatement pour commencer. Cette pratique déclenche leur durcissement et deux ou trois plaisantes contractions anales. Ensuite je « gratte » ces zones érogènes avec mes ongles, que c’est agréable! Quand le plaisir devient constant je les frotte avec deux brosses à ongles suffisamment rigides tout d’abord délicatement puis vigoureusement, ardemment, soit par touches successives soit en continu! Je me régale de cette petite douleur symétrique, elle me fait bander fort j’en veux pour preuve que mon prépuce décalotte mon gland devenu turgescent! Et j’arrête là jusqu’au lendemain matin!
    A bientôt!

  64. Bonjour Olivier de Toulouse. Si jamais tu repasses par ce blog, sache que je suis toujours à Toulouse, toujours prête pour une rencontre tétons et que ma nouvelle adresse mail est castorpolluxtls@gmail.com
    Ceci est valable pour tout autre Toulousain.

  65. Superbe Blog, je deviens accros a me caresser les têtons, avec un partenaire qui aime également c’est génial ! Oui effectivement quand on peux combiner pénétration avec le doigt masturbation et titillement des tétons l’ejaculation vient très vite, le seul bémol c’est que lorsque l’on se retrouve avec un partenaire la jouissance est longue a venir mais on bande donc plus longtemps ce qui est parfait pour le partenaire!

  66. De retour sur ce merveilleux site, où j’étais intervenu, le 10 octobre 2017…

    J’ai eu le plaisir de recevoir un mail d’un autre Suisse adepte des jeux de tétons, et suis revenu ici pour voir ce qui s’est passé depuis 2017.

    Je souhaite re-proposer à tous les amateurs présents, particulièrement de Suisse, ou départements limitrophes, de former une sorte de Club dans l’idée d’organiser des séances ensemble, pour échanger nos expériences et les partager.
    Récemment, un complice vaudois m’a fait découvrir les formidables effets de ses pompes à tétons, celles avec poignée et manomètre, permettant de régler au mieux l’aspiration. Je suis resté sidéré de l’effet procuré et de l’excitation qui m’a gagnée.
    Mes tétons se sont allongés de près de 1.5 cm, quelle émotion ! Cela a déclenché en moi un effet similaire à celui qu’on ressent en inhalant du poppers… Incroyable !
    Du coup je souhaite trouver des complices avec qui partager de tels moments, et si ils en possèdent, utiliser leurs pompes; je cherche aussi des « plans » pour en acquérir à prix attractif, merci.
    N’hésitez pas à me contacter sur : quinka@romandie.com et à me proposer tout ce qui vous plaira, je suis particulièrement ouvert d’esprit, et, pas que…. lol

    Au plaisir de vous lire, vous connaître, vous rencontrer et passer de divins moments pour découvrir la jouissance par nos tétons….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *